La CAF doit à Okocha !

L’un des meilleurs footballeurs africains de tous les temps est indubitablement Augustine Okocha, le très connu sous le nom Jay Jay Okocha. Son talent surpasse ceux de certaines légendes et son destin est cruellement malchanceux que certains malhabiles au point qu’on se demande s’il aurait été envouté.

Son aisance technique est extraordinairement terrible qu’on aurait pensé qu’il fut né avec un ballon. Sa maitrise de balle au pied est profusément pharamineuse qu’on aurait imaginé qu’il soit son inventeur. Et pourtant, le Nigérian n’a rien gagné comme distinction individuelle. Il avait ce pendant prouver au monde entier son hégémonie sur le football africain pendant plusieurs années. Mais tout ceci seraient très insuffisant aux yeux de la Confédération africaine de football pour lui décerner ne se reste qu’un seul ballon d’or africain.

Lire aussi
Mais où est passé Jay Jay Okocha ? Que fait-il maintenant ?

Le Chroniqueur en observant son parcours mémorable et sa carrière mythologique, estime qu’il aura été injustement oublié par la Confédération africaine de football. Sinon comment expliquer que le Brésilien Ronaldinho, qui possède un profil similaire a été célébré par la FIFA en remportant au moins une fois, le ballon d’or mondial.

Je me trouve scandaliser voir aplatir de constater que sur le plan continental, la CAF ne fut restée juste en lui attribuant ne se reste qu’un seul ballon d’or africain.

Azeku a gagné la CAN 1994 et les Jeux Olympiques 1996, mais c’est son compatriote Nwankwo Kanu qui a été sacré ballon d’or africain en 1996 et 1999 alors que ce dernier attaquant fut-il n’a inscrit le moindre but en 27 matches de Coupe d’Afrique des nations de toute sa carrière et un seul but en 4 matches aux JO. Mieux, ce géant avant centre Nigérian en 85 sélections n’a inscrit que 13 buts toute sa carrière internationale alors qu’Azeku milieu, a inscrit 15 buts en 74 sélections et a remporté les même titres collectifs que son compatriote doublement ballon d’or africain alors qu’ils n’ont pas le même talent.

Lire aussi
Les 18 ballons d'Or africains qui n'ont jamais remporté la CAN

Le chroniqueur n’a rien contre la légende Kanu, au contraire, il fut une star africaine. Mais, il paraitrait injuste de ne rien offrir à cet immense talent avant sa retraite. Le football doit à Augustine Okocha et ce n’est pas le nouveau Président de la Confédération africaine Ahamad Ahamad qui me dira le contraire.

Carinos CHANHOUN

Toutes les preuves qui montrent que Sadio Mané méritait le Ballon d'or ➔