Connect with us

Bundesliga

Comment Ahraf Hakimi a réussi à mettre toute l’Allemagne d’accord !

Published

on

S’il y’a bien une chose qui lie le Real Madrid, Barcelone, Bayern et même le PSG, c’est que la concurrence est très rude. Encore plus pour un jeune joueur qui cherche à se frayer un chemin parmi les plus grands de ce sport. Habituées à tout gagner aussi bien sur le plan national que sur la scène européenne, ces équipes ne peuvent se permettre d’accorder un temps d’adaptation idéal pour ces jeunots. De plus, ils comptent dans leur rang les meilleurs joueurs au monde dans quasiment tous les secteurs de jeu. Tout ceci fait que s’imposer dans ces formations relèvent quelquefois du surnaturel l’on pourrait même dire. La solution qui s’impose dès lors réside dans les prêts. Là encore, l’alternative n’est pas exempte de tout compromis car on perd un joueur qui n’est numériquement pas remplacé – par ricochet un peu en qualité aussi. Par ailleurs, elle présente d’innombrables avantages dans la mesure où elle permet aux jeunes de bénéficier du temps de jeu voulu au sein d’une formation « moyenne » tout en gardant tous ses droits sur le joueur. Assez souvent avec beaucoup de réussite d’ailleurs. Les exemples qui servent d’illustrations ne manquent pas. Dans ce domaine le Real Madrid reste un des spécialistes en la matière. Moratta, Casemiro et même Mariano Diaz très récemment ont tous connu des situations semblables. Le dernier en date n’est autre que l’arrière droit marocain Achraf Hakimi qui revît au sens littéral du terme en Bavière. Ses débuts avec le Borussia sont plus que réussis.

Toute l’Allemagne raffole du gamin de 19 ans…

Dire que Dortmund marche sur la Bundesliga est un euphémisme. Les hommes de l’ancien coach de l’OGC Nice sont toujours invaincus aussi bien en championnat qu’en ligue des Champions. Leader surprenant de la Bundesliga devant le Bayern, les jaune et noirs ont livré un récital cette semaine en Ligue des éliminatoires s’offrant la solide équipe de l’Atletico pour une large victoire de 4-0. En effet, c’est la plus large défaite des colcheneros en 90 minutes. Pour une performance, ça en est vraiment une. C’est justement le jeune international marocain de 19 ans qui a brillé lors de ce choc délivrant pas moins de trois passes décisives dans une seule rencontre. Cette prestation face à l’Atleti, qui est réputé par sa solidité, a mis en lumière l’énorme travail du lion de l’Atlas depuis son arrivée en Allemagne. Au sein d’une équipe où la moyenne d’âge ne dépasse guère les 25 ans, Hakimi s’est fait une place de choix dans le système de Favre avec ses faveurs. Un temps en concurrence avec Piszczek, il est devenu le titulaire naturel à ce poste lors des dernières sorties avec à la clé le temps de jeu qu’il était venu chercher. En championnat également, il a participé à 4 matchs pour un but et trois passes décisives.

Un parcours à la Casemiro…

Les deux joueurs ont la particularité d’être formé au sein de la Castilla. Le Real Madrid dans sa politique axée sur le rajeunissement de ses troupes, mise énormément sur les jeunes pousses du club avec des montées progressives au sein de l’équipe première où ils s’imprègnent des exigences du haut niveau. Très souvent barrés par une forte concurrence, ces derniers se voient quitter le club pour « mûrir ». Ça a été le cas de Casemiro qui, en une saison au Porto, s’est révélé à la face du monde avant de revenir à Madrid dans la peau d’un titulaire, poste qu’il n’a plus abandonné depuis lors. Et si Hakimi nous gratifier d’un parcours pareil ? En tout ça en a tout l’air ​car aussi bien que dans les circonstances que dans la trajectoire, les deux ont un dénominateur commun, excepté le fait que le marocain est prêté pour deux saisons, en guise de rappel. De surcroît, Odriozola recruté par les merengues pour remplacer le jeune ne convint pas encore, Carvajal est très souvent à l’infirmerie, Marcelo n’a pas également une doublure digne de ce nom.

Le jeune arrière droit marocain a trouvé un club de sa trempe qui lui convient parfaitement pour le moment, ces prestations en attestent. Au sein d’une équipe jeune avec un entraîneur qui lui voue une total confiance, il s’épanouit pleinement. Mais il ne serait pas étonnant de voir le Real essayer de rapatrier son joueur et ce, dès la fin de cette saison.

Birane BASSOUM

"Certaines personnes pensent que le football est une question de vie ou de mort. Je trouve ça choquant. Je peux vous assurer que c'est bien plus important que ça." Un passionné qui déverse démesurément sur la toile son amour du foot africain, mon terrain de prédilection !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui