Connect with us

Liga espagnol

Comment Lopetegui a évité le licenciement après la défaite contre Alavès

Published

on

Le scénario de la Liga est de plus en plus intrigant. Les deux mastodontes du championnat, le Real Madrid et le FC Barcelone, sont à la peine et ne parviennent pas à dominer comme à l’accoutumée. Pour preuve, c’est le FC Séville qui est en tête du classement devant le Barça, contrarié par Valence dimanche (1-1).

De son côté le Real Madrid n’avance plus, pire il recule. La dernière sortie des coéquipiers de Luka Modric, élu Fifa The Best s’est ponctuée par une défaite (1-0) face à Alavés, la surprise de cette entame de saison. Actuellement quatrième à deux points du leader andalou, la situation du triple champion d’Europe en titre ne peut plus durer.

PÉREZ À DEUX DOIGTS DE VIRER LOPETEGUI

Florentino Pérez, plus haut dirigeant de la Maison Blanche n’a pas pour habitude de ménager les entraîneurs en difficulté, ce n’est pas Carlo Ancelotti qui dira le contraire. La dixième Ligue des Champions remportée par l’Italien ne lui avait pas évité la colère de son président, qui avait décidé de s’en séparer au grand dam de ses joueurs. Par conséquent, il est facile de deviner que Julen Lopetegui a du souci à se faire.

D’ailleurs, la radio Cadena SER annonce ce matin que Florentino Pérez avait décidé de remercier son entraîneur, après le dernier affront subi samedi. Selon cette même source, Lopetegui se serait vu offrir un sursis jusqu’au Classico prévu le 28 octobre grâce aux proches du président, qui auraient réussi à atténuer sa colère. Il est vrai qu’un licenciement si tôt dans la saison, après avoir arraché Lopetequi à la Roja juste avant le début du Mondial en Russie pour le résultat que nous connaissons, aurait fait tâche.

Passionné de sports, je suis à l'affut de toutes informations sportives.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui