Portrait de CAN : La Tunisie vers le sacre comme en 2004 ?

La CAN 2019, c’est dans exactement 9 jours. La compétition majeure en Afrique va voir la participation de grandes équipes et de grands joueurs. C’est sous ce rapport que votre site Afrique Sports vous propose la présentation de ceux-ci avant d’entrer pleinement dans la compétition. En quête d’un 2e titre, la Tunisie est notre équipe du jour.

 

Premier sacre continental

La coupe d’Afrique des nations de football 2004 fut la 24e édition de la coupe d’Afrique des nations et s’est déroulée du 24 janvier au 14 février 2004 en Tunisie. Cette édition a vu la victoire du pays hôte, la Tunisie, qui a remporté ainsi la première CAN de son histoire en battant en finale le Maroc.

Les 49 nations inscrites à la compétition sont réparties en treize groupes : dix groupes de quatre équipes et trois groupes de trois équipes. Deux nations, la Guinée-Bissau et Djibouti, déclarent forfait avant le début des qualifications. Les premiers de chaque groupe se qualifiaient au tournoi final ainsi que les deuxièmes des groupes deux à neuf.

Avant ce premier sacre, la Tunisie a connu des résultats en double teinte : troisième en 1962, finaliste en 1965, demi-finaliste en 1978, finaliste en 1996 et quart de finaliste en 1998. Et depuis le scare en 2004, c’est : 5 quarts de finale notamment en 2006, 2008, 2012, 2015 et 2017.
En route pour Egypte 2019 

Lire aussi
Somptueux, Riyad Mahrez s'offre un doublé avec un but à la Messi (vidéo)

L’équipe de Tunisie a décroché sa place en Coupe d’Afrique des nations 2019 en gagnant 2-1 à Niamey, le 16 octobre 2018. Les Nigériens et les Swazi sont alors éliminés, dans ce groupe J. Quatre matches, quatre victoires et une qualification pour la CAN 2019 difficilement contestable. C’est le bilan de l’équipe de Tunisie après quatre journées dans les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations. Un succès 2-1 décroché grâce à un doublé de l’attaquant Firas Chaouat. Le pensionnaire du CS Sfaxien a profité d’une hésitation de la défense nigérienne pour ouvrir le score (28e), avant de creuser l’écart à bout portant (32e), dans la foulée.

Après tirage, la Tunisie est logée dans le groupe E avec l’Angola, la Mauritanie et le Mali.

 

Les 23 Tunisiens

L’ex-star du foot français Alain Giresse, sélectionneur de la Tunisie depuis fin 2018, a sélectionné 12 joueurs évoluant à l’étranger, notamment en France et en Arabie saoudite. Mais la plupart sont déjà soudés par un parcours commun en Coupe du Monde en Russie. Interrogé sur l’objectif des Aigles de Carthage, qui visaient les demi-finales lors des précédentes éditions, le coach français avait souligné fin mai ne pas vouloir « mettre de limites dans notre ambition ».

Lire aussi
Boulaye Dia déclare sa flamme au Sénégal

Gardiens : Farouk Ben Mustapha (Al Shabab), Mouez Hassen (OGC Nice), Mouez Ben Chrifia (ES Tunis)

Défenseurs : Mohamed Dräger (SC Paderborn), Rami Bedoui (Al Feiha), Yassine Meriah (Olympiakos), Dylan Bronn (La Gantoise), Oussama Haddadi (Ettifaq), Karim Aouadi (ES Sahel), Nassim Hnid (CS Sfaxien), Wajdi Kechrida (ES Sahel), Ayman Ben Mohamed (ES Tunis)

Milieux : Ellyes Skhiri (HSC Montpellier), Ferjani Sassi (Zamalek SC), Naïm Sliti (Dijon), Bassem Srarfi (OGC Nice), Ghaylen Chaalali (ES Tunis), Mark Lamti (Bayer Lverkusen), Youssef Msakni (KAS Eupen)

Attaquants : Wahbi Khazri (Saint-Étienne), Anice Badri (ES Tunis), Firas Chaouat (CS Sfaxien), Yassine Khenissi (ES Tunis).

Voici les africains les plus nommés au Ballon d’Or ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *