Portrait de CAN : L’Afrique du Sud, le rêve d’un second sacre !

La CAN 2019, c’est dans exactement 2 jours. La compétition majeure en Afrique va voir la participation de grandes équipes et de grands joueurs. C’est sous ce rapport que votre site Afrique Sports vous propose la présentation de ceux-ci avant d’entrer pleinement dans la compétition. En quête d’un 2e titre pour sa 10e participation, l’Afrique du Sud est notre équipe du jour. Les Bafana-Bafana sont logés dans le Groupe D avec le Maroc, la Namibie et la Côte d’Ivoire.

En quête d’un second sacre

La fédération d’Afrique du Sud de football (South African Football Association) est fondée en 1892. Le premier match de la sélection sud-africaine fut joué le 10 mai 1947, à l’extérieur contre l’Australie, qui se conclut par une victoire des Bafana Bafana, sur le score de 2 buts à 1. La fédération d’Afrique du Sud de football est membre de la Confédération africaine de football de 1957 à 1958, puis est réintégrée en 1992.

Le 9 juillet 1992 a lieu le premier match international des Sud-Africains depuis la fin de l’Apartheid contre le Cameroun. Une des plus larges défaites de l’équipe d’Afrique du Sud fut le 6 octobre 1993 à Los Angeles (États-Unis) contre le Mexique qui gagne 4-0. L’Afrique du Sud ne participa pas à la CAN 1994, mais en 1996 elle organise la CAN 1996, voici le parcours qui a permis de gagner le titre : le pays organisateur tombe dans le groupe de l’Angola, de l’Égypte et du Cameroun. Il bat le Cameroun sur le score de 3-0 (but de Philemon Masinga, de John Moshoeu et de Mark Williams), puis l’Angola (1-0, but de Mark Williams) mais s’incline contre l’Égypte (0-1), et termine première du groupe.

En quarts de finale, le pays organisateur affronte l’Algérie et s’impose 2-1 (buts de John Moshoeu et de Mark Fish). Puis en demi, le Ghana est l’adversaire des Bafana Bafana. Grâce à Mark Williams et un doublé de John Moshoeu, le pays organisateur s’impose 3-0 et se qualifie pour sa première finale de son histoire. Le 3 février 1996, a lieu à First National Bank Stadium (FNB Stadium) à Johannesburg, la finale. Devant 80 000 personnes et parmi eux le président sud-africain Nelson Mandela, l’Afrique du Sud remporte le titre de champion d’Afrique grâce au doublé en 2 minutes (73e et 75e) de Mark Williams contre la Tunisie. Mark Williams termine meilleur buteur ex-æquo avec le zambien Kalusha Bwalya, avec 5 buts.

Lire aussi
INCROYABLE : Ronaldo-Neymar-Mbappé vs Messi-Salah-Firmino !

Depuis ce titre, l’Afrique du Sud court toujours derrière un second sacre. Les meilleures performances de l’Afrique du Sud interviennent juste deux années plus tard, en 1998, avec une finale disputée mais perdue. En 2000, toujours dans son élan des deux éditions précédentes, l’Afrique du Sud finit 3e. Comme une régression de ces moments forts,elle est quart de finaliste en 2002. Le cheminement vers un second titre semble long puis que ce n’est qu’en 2013, les Bafana-Bafana s’arrêtent en quart de finale.

Egypte 2019 ou comment sortir du groupe de la mort !

A Sfax en Tunisie le dimanche 24 mars, les Bafana Bafana, qui ont inscrit deux buts grâce à un doublé de Percy Tau, ont obtenu le dernier ticket pour la CAN 2019 en Egypte après une victoire 2-1. Pourtant dominatrice en première période, la Libye n’aura pas sa quatrième participation à une phase finale. Ironie du sort, l’Afrique du Sud avait suppléé la Libye pour l’organisation de la CAN 2013. Et c’est face à cette nation que les Bafana Bafana ont eu à faire pour obtenir le dernier billet de cette campagne des éliminatoires de la CAN 2019.

La Libye, qui n’a plus participé à une phase finale depuis la CAN 2012 au Gabon et en Guinée équatoriale avait encore la seconde période pour espérer une quatrième participation. Mais après avoir subi, les Sud-Africains revenaient plus déterminés. Percy Tau envoyait un ballon puissant en pleine lucarne et Mohamed Abdaula restait impuissant (50e). Un penalty tiré par Ahmad Benali après une faute de Darren Keet relançait la rencontre (66e). Mais l’espoir libyen ne durait pas très longtemps puisque Percy Tau doublait la mise à la 69e minute.

Lire aussi
Zeffane : " Belmadi m'a dit de faire fermer les bouches "

Les Sud-Africains n’avaient pas disputé la CAN 2017 au Gabon faute de qualification. Cette fois, les voilà de retour….. dans le groupe de la mort !

Jeudi 11 avril passé, la CAF a dévoilé les chapeaux des 24 équipes qualifiées à la 32e édition de la CAN. Figuraient dans le 1er chapeau, l’Egypte, Cameroun, Sénégal, Tunisie et du Nigeria. Cela étant dit, un groupe de la mort était à attendre et le plus disputé de cette CAN ce sera le Groupe D avec la présence de l’Afrique du Sud, de la Cote d’Ivoire, et du Maroc.

Liste de 23 l’Afrique du Sud 

Gardiens de but : Darren Keet (Bidvest Wits), Rowen Williams (SuperSport United), Bruce Bvuma (Kaizer Chiefs).

Défenseurs : Daniel Cardoso (Kaizer Chiefs), Ramahlwe Mphahlele (Kaizer Chiefs), Thulani Hlatshwayo (Bidvest Wits), Innocent Maela (Orlando Pirates), Sifiso Hlanti (Bidvest Wits), Buhle Mkhawanazi (Bidvest Wits), Thamsanqa Mkhize (Cape Town City).

Milieux de terrain : Bongani Zungu (Amiens, France), Hlompho Kekana (Mamelodi Sundowns), Dean Furman (SuperSport United), Kamohelo Mokotjo (Brentford, Angleterre), Tiyani Mabunda (Mamelodi Sundowns), Thulani Serero (Vitesse Arnhem, Pays-Bas), Thembinkosi Lorch (Orlando Pirates), Themba Zwane (Mamelodi Sundowns).

Attaquants : Lebo Mothiba (Strasbourg, France), Percy Tau (Royal Union Saint-Gilloise, Belgique), Lars Veldwijk (Sparta Rotterdam, Pays-Bas), Lebogang Maboe (Mamelodi Sundowns), Sibusiso Vilakazi (Mamelodi Sundowns).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *