fbpx

Sénégal vs Algérie : Les notes du match !

Les Lions de la Teranga et les Fennecs s’affrontaient dans le cadre de la deuxième journée dans le groupe C. Un duel au sommet qui a tenu toutes ses promesses. A l’arrivée, ce sont les protégés de Belmadi qui s’imposent sur la plus petite des marges, s’emparant ainsi de la tête du groupe. Supérieurs dans l’ensemble du match, les algériens frappent un gros coup et filent en huitièmes de finale. Grâce à un but inscrit par Belaili, les coéquipiers de Mahrez prennent le meilleur sur les lions.

L’homme du match : Aïssa Mandi (8) : Si les Lions ne sont parvenus à revenir au score, ce n’est faute d’avoir essayé. En revanche, ils sont tombés sur un Mandi des grands jours. Toujours au bon endroit au bon moment, le joueur du Betis a muselé les attaquants du Sénégal. C’est lui qui arrache d’ailleurs un très bon ballon des pieds de Mané. Un match taille patron !

Algérie :

R. M’bolhi (6) : Pas très inquiété par des attaquants peu inspirés, il a fait le job sur les quelques situations chaudes qu’il a eues à manœuvrer. Un match tranquille en gros

Youcef Attal (6) : Le virevoltant latéral des niçois a vécu un cauchemar en première période. Très en retard sur son intervention face à Mané, il a récolté un carton logique. Peu impliqué offensivement, il a livré un match moyen, même si sa deuxième période est meilleure.

Djamel Belamri (4) : Il aurait clairement dû être exclu sur un tacle alors que Mané filait droit au but. Match catastrophique, il peut s’estimer heureux d’avoir fini la rencontre.

Ramy Bensebaini (6) : S’il a enchainé quelques maladresses en tout début de match, le rennais s’est vite repris. Très costaud dans son couloir. Un match correct, sans mention. Remplacé par Fares, venu mettre plus d’impact.

Guedioura (6,5) : Précieux à la relance, le joueur de Nottingham a éteint le jeune Diatta. Également très précieux à la récupération, il a réalisé une excellente première période.

Sofiane Feghouli (7) : Après avoir raté un but tout fait, c’est lui qui met un caviar à Belaïli. Il a fait son match avec une activité incessante sur son côté. C’est de son couloir que venait souvent le danger. Avec Mahrez, ils ont fait vivre un enfer à Sabaly.

Bennacer (6) : Il a mis l’impact qu’il fallait au milieu pour annihiler les attaques des Lions. Très précieux dans la récupération.

Youcef Belaïli (7,5) : Un des meilleurs algériens sur le terrain. Son but est venu couronner une bonne partition. Un boulet de canon hors de portée de Mendy.

R. Mahrez (6,5) : Très en vue dans son côté préférentiel, Mahrez a fait preuve de beaucoup de générosité. Sans être flamboyant, il s’est montré dangereux sur quelques situations.

Bounedjah (6) : Un sacré client pour la charnière centrale sénégalaise. Il a beaucoup pesé sur la défense des Lions, obligeant Kouyaté à déjouer par moments.

Sénégal :

Edouard Mendy (6) : Le portier des Lions ne peut clairement rien faire sur le but encaissé. Masqué au départ par Kouyaté, avec un placement très approximatif, il ne pouvait que constater les dégâts. Rien à lui reprocher.

Lire aussi
Coronavirus : John Obi Mikel brise le silence après avoir résilié son contrat

Sabaly (5) : Il était un des meilleurs sinon le meilleur des sénégalais face à Tanzanie. Aujourd’hui, il est clairement passé à côté de son match avec notamment beaucoup de fautes (parfois évitables sur Mahrez). Pour ne rien arranger, c’est de son couloir que vient le but. Match à oublier !

Kouyaté (4,5) : Repositionné défenseur en l’absence de Salif Sané, Kouyaté a encore montré ses limites. Des relances très approximatives, souvent pris de vitesse, il s’est loupé notamment sur cette faute naïve qui aurait pu coûter cher. Bref, l’option Kouyaté est à revoir !

Koulibaly (5) : Depuis le début de la compétition, on n’a pas vu un grand Koulibaly. Annoncé comme un des meilleurs défenseurs du tournoi, il n’a pas eu son rendement habituel. Que de relances manquées pour le roc. Il va falloir hausser le niveau.

Wagué (5) : Un des joueurs qui ont surnagé côté sénégalais. Gêné par un pressing incessant de Belaïli, il n’a pas su développer son jeu.

Alfred Ndiaye (4) : Il avait la lourde tâche de suppléer à l’homme à tout faire des Lions Gana, il s’est complétement loupé. Il a eu du mal à intercepter les transmissions adverses. Une pâle copie livrée par Alfred.

PAN (6) : Une des rares satisfactions côté sénégalais. À l’image de ses dernières sorties, il était au four et au moulin. Très généreux dans l’effort, il a fait un match très correct malgré la défaite.

Krepin (5) : Match très moyen du benjamin de la sélection. Mais qui pourrait lui en vouloir finalement ? Dépassé par les événements, il a traversé le terrain comme un fantôme. Son manque d’expérience lui a porté préjudice. Cependant, rien à reprocher au joueur de Bruges.

Diao (7) : Défensivement, il a fait le taff. Il a beaucoup aidé Wagué qui était clairement en difficulté. Offensivement, il n’a pas montré grand chose. Beaucoup de coup de pieds arrêtés à mettre à son crédit.

Sadio Mané (6) : A l’exception de quelques occasions, Mané n’a pas réussi à débloquer la situation. Le virevoltant a limité Attal dans son jeu mais n’est pas parvenu à trouver la clé. A sa décharge, il n’a pas souvent été servi dans de bonnes dispositions. Il aurait pu (dû) bénéficier d’un penalty.

Mbaye Niang (4): Fantomatique ! Il avait énormément vendangé face à la Tanzanie. Aujourd’hui, il a été clairement éteint par un Aisa Mandi monstrueux. On n’a toujours pas retrouvé le Mbaye du Stade Rennais. Pour sa défense, il a reçu très peu de ballons exploitables.

Note de l’arbitre (2) : Son choix avait beaucoup fait parler. À juste titre d’ailleurs. Un penalty oublié sur Mané sans compter que Belamri aurait dû être exclu de la rencontre. Des fautes à répétition de Bensebaini en toute impunité.

Comme Mané et Salah, ces joueurs portent leur sélection nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *