Après un mois en prison, le Barça veut venir en aide à Ronaldinho

Alors que la star Brésilienne et son frère croupissent toujours dans une prison au Paraguay depuis le 5 mars 2020 pour une affaire de faux passeport. Son ancien coéquipier au FC Barcelone, Carles Puyol se serait longuement entretenu au téléphone avec lui. Du côté du Barça, un dirigeant assure que le club est prêt à l’aider.

Selon le journaliste local Nico Lithitx, interrogé par France Football, Ronaldinho avait la possibilité de recevoir des visites avant le confinement lié au coronavirus, et peut téléphoner Ainsi, il aurait, selon le journal espagnol El Mundo, reçu un appel de son ancien capitaine au FC Barcelone, Carles Puyol, avec qui il se serait longuement entretenu. Ronnie aurait aussi la possibilité de recevoir et d’écrire des courriers. Chacun de ses faits et gestes est scruté, et, alors que le champion du monde 2002 occupe une bonne partie de ses journées à faire du sport avec ses camarades en prison, une de ses défaites face à deux détenus paraguayens a même fait l’objet d’un article dans le journal local ABC.

Albert Montagut, directeur de la communication du FC Barcelone, dans une tribune dans el Mundo Deportivo, s’émeut du destin de l’artiste brésilien, qui a passé cinq saisons en Catalogne.

Montagut explique ce qui ressemble pour lui à une descente aux enfers. « Sa vie de débauche et d’éternelle mauvaise compagnie, a dilapidé ce qui devait être à l’époque une petite fortune, qui lui aurait permis de vivre jusqu’à trois vies dans d’excellentes conditions ecrit-il ainsi. Montagut explique ensuite que le FC Barcelone se serait éloigné de Ronaldinho quand celui-ci a choisi de soutenir publiquement la candidature de Jair Bolsonaro, avant de témoigner de l’envie du club d’aider l’ancien joueur. « S’il veut redresser sa vie, le club est prêt à l’aider » explique-t-il, regrettant que le coronavirus empêche des représentants du club d’aller rendre visite au Brésilien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *