le-dernier-hommage-emouvant-du-village-de-progreso-a-emiliano-sala

Le dernier hommage émouvant du village de Progreso à Emiliano Sala

afriquesports logo

Frédéric Diarra

Depuis près d’un mois, le monde du football a entamé son chemin vers une rédemption qui semble pourtant compliquée à atteindre. Dans la nuit du 21 au 22 janvier 2019, l’attaquant argentin Emiliano Sala et le pilote qui l’accompagne pour rejoindre son nouveau club de Cardiff en Premier League, disparaissent à bord d’un avion privé au-dessus de La Manche.

Quelques semaines plus tard, le corps du footballeur sera retrouvé grâce à des recherches privées financées par une récolte de fonds. Après plusieurs jours, Emiliano Sala est repêché et identifié. Mais cela ne conclue pas l’histoire. Depuis ce jour, ses proches, ses fans, ses partenaires, ses amis, ou de simples amoureux du football sont en deuil. Ce samedi, le village de Progreso où a grandi l’ancien footballeur, lui a rendu un dernier hommage rempli d’émotion. Nicolas Pallois était présent parmi d’autres footballeurs, mais aussi parmi la famille, notamment pour porter le cercueil de son ami décédé.

L’émotion, et les applaudissements

À la sortie de l’église, les nombreuses personnes présentes ont accompagné le cercueil d’Emiliano Sala avec des applaudissements. Alors que Nicolas Pallois était au plus près des proches de son ami, d’autres acteurs du football étaient présents. Son ancien coéquipier à Bordeaux Valentin Vada, le secrétaire général du FC Nantes Loïc Morin. Étaient également présents Neil Warnock, l’entraîneur de Cardiff City, et Ken Choo, le directeur général du club gallois.

L’entraîneur des Bluebirds a d’ailleurs eu des propos émouvants : « C’est mon joueur. Il a signé pour moi et je pense qu’il aurait trouvé sa place dans ce que nous voulions mettre en place. Je pense qu’être ici est la seule bonne chose que je puisse faire. La famille remet tout en perspective, c’est tellement important. Et tout ce qu’il se passe aujourd’hui le prouve. Il semble que tout le village soit soudé. »

Un dernier adieu d’un village à son enfant. Un enfant qui, malgré son départ pour l’Europe, restera à jamais un modèle de réussite et de combativité pour tous les habitants de Progreso.

Sala
Cliquez ici pour rejoindre le débat du jour
Frédéric Diarra

Frédéric Diarra

frederic