Connect with us

Foot Africain

Éliminatoires CAN 2019 : Le classement des meilleurs buteurs

Published

on

Les meilleurs artificiers du continent étaient encore de sortie cette semaine. Ainsi, les matchs comptant pour la 5e journée des éliminatoires ont été le théâtre d’une panoplie de réalisations sur l’ensemble des pelouses avec parfois des scores fleuves. A une journée de la fin de ces fatidiques phases préliminaires, notre rédaction vous dresse le classement des meilleurs buteurs de ces dernières. Et ceux qui adorent les surprises seront servis.

Abdoul Razak Fiston (Burundi – 6 buts)

Si le Mali a déjà validé son ticket dans cette poule, le Burindi de son côté s’offre une finale lors de l’ultime journée face au Gabon de Pierre Aymeric Aubameyang. Les hirondelles sont en passe d’imiter le Madagascar et la Mauritanie pour décrocher une qualification historique en mars prochain. Un tel exploit porte le nom d’un joueur répondant en la personne d’Abdoul Razak Fiston, auteur d’un quadruplé face au Soudan du Sud. Des réalisations qui lui ont permis d’avoir une part prépondérante lors du succès des siens et de surprendre tout son petit monde grillant la politesse aux Salah et Mané, malgré la 142e place de son pays au classement FIFA.

Odon Ighalo (Nigéria – 6 buts)

Une première place que les deux hommes se partagent car comptant le même nombre de buts. A rappeler que le nigérian n’a pas joué ce weekend, forfait à cause d’une blessure contractée avec son club. Un total qui a grimpé en flèche après ses 4 buts en deux confrontations face à la Libye dont un triplé énorme à l’aller. En dépit de son exil en Chine, il n’a rien perdu de son talent et se classe en haut du podium.

Compteurs bloqué à 4 buts pour les autres…

Parmi ce beau monde l’égyptien Mouhamed Salah bien évidemment. Que serait un classement des meilleurs buteurs sans l’attaquant des Reds? Comme d’habitude, l’attaquant de Liverpool a porté son équipe tout le long de ces éliminatoires et ce, malgré les légères tensions avec sa fédération. Pas plus tard que cette semaine, c’est lui qui offre la victoire aux siens en toute fin de partie. Enfin bref, du Mohamed Salah dans le texte.

Il y’a également le joueur de l’étoile Rouge de Belgrade El Fardou Ben Nabouhane (Comores) qui n’en finit plus de marquer avec sa sélection au point de côtoyer les attaquants phares du continent. Déjà auteur de 4 buts, son total est plus que correct.

Dans un groupe dominé par la Mauritanie déjà qualifiée, l’Angola rêve aussi d’accrocher une participation à la CAN 2019. Cela passera par une victoire au Botswana. Un homme est à sortir de la mêlée, le vétéran Mateus (34 ans) garde toujours son lustre d’antan. Ce weekend il a signé un doublé probant, portant son total à 4 réalisations également.

Le Zimbabwe, surprise de la dernière édition, a du mal à creuser l’écart dans ce groupe serré (toutes les équipes peuvent encore se qualifier) en dépit de sa place de leader. Les Warriors gardent cependant toute leur chance de qualification grâce à un Knowledge Muson particulièrement inspiré lors de ces éliminatoires (auteur de 4 buts également dont un qui rapporte trois points cruciaux du déplacement périlleux à la RDC).

Une déculotté infligée aux Seychelles qui permet à Mohamed Anis Saltou (Libye) de soigner ses statistiques. Auteur d’un doublé lors du succès 8-1 de sa formation, le libyen ferme ce podium. Rendez-vous dans quatre mois pour voir l’évolution de ce classement !

Birane BASSOUM

"Certaines personnes pensent que le football est une question de vie ou de mort. Je trouve ça choquant. Je peux vous assurer que c'est bien plus important que ça." Un passionné qui déverse démesurément sur la toile son amour du foot africain, mon terrain de prédilection !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui