fbpx

Histoire du Penaltygate : Max-Alain Gradel remet Nicolas Pépé à sa place

Acteur majeur du prétendu « Penaltygate » Max-Alain Gradel sort enfin du silence. Malgré la victoire étriquée de la Côte d’Ivoire sur le Niger, un fait a marqué les esprits. A la 21ème minute, Gradel et Pépé se disputent la balle pour un penalty. A l’arrivée, c’est le capitaine de Toulouse qui tire et le rate.

En zone mixte, Gradel est revenu sur cette action dans une interview accordée à la télévision nationale RTI. A en croire ses propos, l’attaquant d’Arsenal devrait respecter la hiérarchie mise en place par le staff technique.

« J’ai manqué de concentration parce qu’il y a eu trop de discussions avant de tirer le penalty. Quand il y a une hiérarchie établie par le coach, c’est important de la respecter et cela évite beaucoup de concentration », a-t-il dit.

Lire aussi
Le transfert vers le PSG a changé la vie d’Idrissa Gana Gueye, le joueur évoque les raisons

Une déclaration surprenante puisque selon les dires de Serge Aurier il n’y a pas de joueurs désignés par le sélectionneur dans ces genres de situations.

Max-Alain Gradel fait-il allusion à son statut chez les Eléphants ? Parce qu’en termes d’expériences en équipe nationale, le Toulousain a plus joué de matchs que le Gunner.

Le PSG s’attaque au dossier Neymar… La nouvelle piste du Barça dévoilée | Rumeurs Mercato
(Visited 250 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *