fbpx

Eliminatoires Mondial 2022 : Le Burkina-Faso n’a pas peur de l’Algérie

Le Burkina-Faso, ambitieux de participer pour la première fois à une phase finale de la Coupe du Monde, est fixé sur son sort depuis quelques jours. Après le tirage au sort des éliminatoires du mondial 2022, les Etalons sont tombés dans le groupe A avec l’Algérie, le Niger et Djibouti.

Depuis ce tirage dans cette poule A, les trois autres adversaires n’ont d’yeux que pour les champions d’Afrique de 2019. Si les Fennecs constituent l’épouvantail de ce groupe, tout porte à croire le Burkina-Faso aura son mot à dire.

Sur les ondes de Radio Algérie International, le sélectionneur des Etalons Kamou Malo a fait savoir l’intention de son équipe dans ce groupe. Bien que l’Algérie soit l’archi favorite de cette poule, les Etalons comptent jouer aussi les premiers rôles.

« Nous respectons la sélection algérienne mais rien ne nous empêche de croire en nos chances. Nous sommes une sélection en pleine construction. Notre objectif n’est pas de se qualifier au Mondial-2022. Nous n’avons aucune pression. Nous allons profiter de ces matches pour asseoir notre futur groupe », a-t-il déclaré.

Lire aussi
Coupe du Monde 2022 : La logique demande de l’Amérique du Sud à la FIFA

Avant de conclure : « Par rapport au tirage au sort de la phase de poules, l’Algérie est favorite mais les autres sélections peuvent être considérées comme des outsiders, tels que le Burkina. L’Algérie est au-dessus du lot. Je pense que la qualification ne se jouera pas entre l’Algérie et le Burkina, mais des équipes comme le Niger et le Djibouti peuvent jouer les trouble-fêtes ».

Pour rappel, la dernière confrontation entre les deux sélections remonte en 2013 pour les barrages du mondial 2014. A l’arrivée, qualification de l’Algérie sur l’ensemble des deux rencontres.

Comme Mané et Salah, ces joueurs portent leur sélection nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *