1200 L quipe de france kingsley coman quitte prmaturment l entranement
dans

Équipe de France : Le gros avertissement de Coman à Ousmane Dembélé

Par

le


Kingsley Coman et Ousmane Dembélé, ce sont deux grands talents qui jouent au même poste en clubs. En sélection, le joueur du PSG est le plus préféré de Didier Deschamps. De son côté, l’ailier du Bayern veut changer la tendance.

Cadre de Thomas Tuchel au Bayern, Kingsley Coman, sur les dernières sorties de l’Équipe de France, est venu concurrencer Ousmane Dembélé pour le poste d’ailier droit. Titulaire contre les Pays-Bas (1-2) et contre Gibraltar (14-0), l’attaquant du Bayern Munich est décisif et son association avec Jonathan Clauss est même encourageante.

image 18 46

Dans la tête de Didier Deschamps, Kingsley Coman semble être passé devant Ousmane Dembélé qui était titulaire avec les Bleus au dernier Mondial. Le joueur de 27 ans s’est confié ses ambitions pour Canal +. « Forcément, ça fait beaucoup d’années que je suis titulaire en club. En sélection, c’est différent. Parfois je suis titulaire, parfois je suis remplaçant. Après, j’ai la confiance du coach mais forcément, en étant un joueur qui joue régulièrement dans son club et dans un grand club, on aspire toujours au meilleur. On veut être sur le terrain et pouvoir tout donner pour l’équipe. Et donc forcément, on veut être titulaire », a déclaré Kingsley Coman dans l’émission EnAparté. Un avertissement au Parisien, Ousmane Dembélé qui devra vite se ressaisir pour retrouver sa place de titulaire.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Equipe de France, la grosse mauvaise nouvelle de cette trève

Samedi, Warren Zaïre-Emery était titularisé par Didier Deschamps pour face à Gibraltar, conclu sur un joli 14-0. Une rencontre pendant laquelle le Parisien a même pu inscrire son premier but en Bleu. Cependant, il a ensuite dû quitter l’équipe plus tôt que prévu à cause d’une blessure à la cheville.

Malheureusement, ce pépin physique à cause d’un tacle assez appuyé d’un joueur de Gibraltar devrait avoir des conséquences assez fâcheuses pour lui, comme pour son club, le Paris Saint-Germain. Selon les dernières estimations, l’année 2023 est terminée pour le titi parisien. Il ne jouera donc pas avant 2024. Il va donc manquer des matchs particulièrement importants, comme ce duel contre Monaco vendredi, ou les deux rencontres de Ligue des Champions restantes, face à Newcastle au Parc le 28 novembre, puis sur la pelouse de Dortmund le 13 décembre. Sa participation au Trophée des Champions le 3 janvier face à Toulouse est donc très floue également. Le média précise qu’il n’y a cependant a priori pas de fracture, ce qui ne devrait donc normalement pas laisser le joueur sur le côté pour de très longs mois.

Un coup dur pour le PSG et Luis Enrique tout de même. L’Espagnol avait ainsi fait du milieu tricolore un de ses joueurs majeurs, et ce dernier le lui rendait bien en étant plus que performant, à l’image de ses grosses performances face à Milan au Parc, mais aussi contre Rennes, Brest ou Montpellier. L’ancien sélectionneur espagnol va donc devoir trouver des solutions…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *