Barça : Après la finance, un gros dossier casse la tête à Joan Laporta

 

 

Le FC Barcelone s’est caractérisé historiquement par la défense de certaines valeurs institutionnelles et d’une philosophie de jeu. L’un d’eux a ses racines dans la Masia, où se sont formés divers des meilleurs joueurs du monde. Mais ce cadeau de l’équipe de Barcelone pourrait aussi être un obstacle. Un dossier chaud qui casse la tête à Joan Laporta, Président du Barça.

En demandant quelle a été la meilleure génération, beaucoup diront certainement que c’est celle de Carles Puyol, Xavi Hernández, Andrés Iniesta, Lionel Messi, Víctor Valdés, Pedro Rodríguez et Jordi Alba. Cependant, depuis quelques années, le Barça fait face à une terrible fuite de talents.

Des joueurs comme Thiago Alcántara (vendu au Bayern en 2013), Rafinha (PSG, 2020), Marc Bartra (Dortmund, 2016) et, plus récemment, Carles Aleñá (Getafe) et Juan Miranda (Betis) avaient dire au revoir à leur club formateur.

À eux, s’ajoutent des footballeurs qui ont eu une étape éphémère de la première équipe: Andreu Fontàs (Celtic, 2013), Sergi Gómez (Espanyol, 2014), Isaac Cuenca (La Corogne, 2015), Adama Traoré (Aston Villa, 2015), Cristian Tello (Betis, 2017), Wilfried Kaptoum (Betis, 2018), Gerard Deulofeu (Watford, 2018), Denis Suárez (Celtic, 2019) et Carles Pérez (Rome, 2020).

De même, il y a une autre liste de joueurs qui ont dû partir avant de faire leurs débuts professionnels : Keita Balde (Lazio, 2011), Rafa Mir (Real Murcia, 2011), Héctor Bellerín (Arsenal, 2014), Tony Sanabria (Rome , 2014), Dani Elm (Dinamo Zagreb, 2015), André Onana (Ajax, 2015), Alex Grimaldo (Benfica, 2015), Xavi Simmons (PSG, 2019), Mateu Morey (Dortmund, 2020) et Marc Cucurella (Getafe, 2020).

Concernant d’autres qui tiennent encore le statut de promesses, apparaissent les noms de Jordi Mboula (Monaco, 2017), Robert Navarro (Monaco, 2018), Adriá Bernabé (Manchester City, 2018), Pablo Moreno (Juventus, 2018), Sergio Gómez (Dortmund, 2018), Xavi Simmons (PSG, 2019), Alejandro Marquis (Juventus, 2020) et Abel Ruiz (Knickers, 2020).

 

Le dossier Ilaix Moriba décrit parfaitement la crise…

 

Lancé par Ronald Koeman la saison dernière, Ilaix Moriba a montré des choses intéressantes. Cependant, le milieu Guinéen comparé à Paul Pogba ne souhaite plus rester avec la réverse du club. Dans le même temps, le Barça entame les discussions pour sécuriser sa pépite qui voulait à tout prix rejoindre l’équipe première de façon permanente.

Mais un accord n’a jamais été trouvé car le joueur aurait refusé de baisser son salaire à un an de la fin de son contrat initial. En colère, Laporta lui inflige une cuisante sanction et le joueur demande maintenant à partir.

Après le départ de Messi et la gestion du dossier financier, Joan Laporta doit s’attarder sur son centre de formation afin de redorer son blason.

Laisser un commentaire