Bartomeu
dans

BarçaGate : Les nouvelles preuves enfoncent Josep Bartomeu

Par

le


Les enquêtes de la police catalane sur la gestion du FC Barcelone sous Josep María Bartomeu se poursuivent. Les enquêteurs ont analysé des documents saisis au Camp Nou le 1er mars et ont trouvé de nouvelles preuves de l’existence de structures permettant d’effectuer des paiements dans le dos du conseil d’administration et des membres.

Ce qui est sûr, avant l’élection de Laporta, Bartomeu avait été arrêté puis relâché suite au  scandale dans lequel il a été découvert que la société de Josep Maira Bartomeu, I3 Ventures, a effectué des paiements échelonnés pour discréditer sur les réseaux sociaux l’image de personnalités, de candidats politiques et de joueurs de l’équipe première comme Lionel Messi, à l’approche des élections du 7 mars. À l’époque, la police a trouvé des factures de plus de 200 000 euros qui n’ont pas été admises par le conseil d’administration et qui ont conduit à l’arrestation de l’ancien président quelques jours plus tard.

Après des mois d’analyse et de récupération de documents détruits au Camp Nou, la police catalane a obtenu, selon l’Agencia EFE, des preuves suffisantes pour continuer à lier Bartomeu au scandale de corruption qui a dynamité le club en mars. Les paiements cachés et les différents mécanismes utilisés pour les dissimuler sont déjà entre les mains du 13e tribunal de l’Audience de Barcelone.

Les enquêteurs ont découvert des paiements de 200 000 euros à Nicestream, de deux millions d’euros à I3 Ventures et de 600 000 euros à la société PricewaterhouseCoopers, dont aucun n’était passé par les procès-verbaux du conseil d’administration du club. Les membres de Barcelone n’ont pas non plus été informés. D’autres preuves sont attendues dans le BarçaGate où des paiements auraient également été effectués à une autre société, selon EFE.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *