« Il m’a déçu sur le plan personnel », Joachim Löw règle ses comptes lors de ses adieux

Advertisements

Après son dernier match en tant que sélectionneur de l’Allemagne, Joachim Löw a fait le bilan de ses 15 années à la tête de la sélection. Il n’a pas oublié le cas Mesut Özil qui a fait couler beaucoup d’encre à l’époque.

Advertisements

Le sélectionneur allemand Joachim Löw s’est adressé aux médias au lendemain de sa défaite contre l’Angleterre (2-0) et de son élimination de l’Euro 2020. L’entraîneur de la Mannschaft, après son dernier match en tant que sélectionneur de l’Allemagne, a dressé le bilan de ses 15 années à la tête des quadruples champions du monde et a évoqué plusieurs sujets. Morceaux choisis.

Élimination : « Ce n’était pas l’adieu que nous avions tous imaginé. Ces quatre semaines ont été très intenses. J’ai toujours gardé foi en cette équipe et j’y ai cru. Je suis désolé que nous ayons laissé tomber nos fans. Nous n’avons pas suscité l’enthousiasme que nous aurions dû. J’assume la responsabilité de cette élimination. Je savais que j’allais faire des erreurs. Tout le monde fait des erreurs. »

Son Avenir : « Je pense que cette équipe a un grand avenir devant elle. Elle est capable d’atteindre le succès auquel elle croit. J’ai hâte de voir ce qui se passera au cours des prochaines années, notamment lors du championnat européen en Allemagne. Ce sera quelque chose de spécial. Je souhaite le meilleur à Hansi. Mon cœur continuera de battre en noir, rouge et or. »

Affaire Özil : « Il m’a énormément déçu sur le plan personnel. Mais le temps viendra où nous nous reparlerons. Sinon Mesut a été un joueur très important pour nous. »

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire