La FIFA enquête sur les insultes racistes pendant Hongrie- Angleterre

« La FIFA rejette fermement toutes les formes de racisme et de violence et a une tolérance zéro pour un tel comportement dans le football« , a déclaré l’instance dirigeante du football mondial dans un communiqué.

L’instance ajoute qu’elle prendra des mesures : « La FIFA prendra les mesures appropriées dès qu’elle recevra les informations sur le match de jeudi entre la Hongrie et l’Angleterre ».

Jeudi, à Budapest, lors du match entre la Hongrie et l’Angleterre, qualificatif pour la Coupe du monde 2022, certains supporters ont fait des bruits de singe, même pendant l’échauffement, en direction de Raheem Sterling et Jude Bellingham, puis la même chose s’est produite pendant le match.

Le public a également jeté des gobelets en plastique sur le terrain, au moment des buts anglais (l’Angleterre a dominé la Hongrie 0-4)

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré que les insultes racistes lors du match étaient « totalement inacceptables » et a appelé à l’intervention de la FIFA, tout comme la Fédération anglaise de football (FA), qui a demandé une enquête sur les incidents dans la capitale hongroise.

En juin, lors de la phase finale de l’Euro2020, la Hongrie, qui a disputé deux matchs à Budapest contre le Portugal et la France, a été sanctionnée par l’UEFA pour des chants homophobes et racistes.

Publicité

Laisser un commentaire