L’Arabie saoudite envisage une candidature à la Coupe du monde 2030 avec l’Italie

La Coupe du monde 2030 pourrait être co-organisée en Arabie saoudite et en Italie, le pays du Moyen-Orient envisageant un co-hôte européen pour sa candidature.

L’idée d’accueillir l’Euro 2020 dans toute l’Europe n’était pas vraiment populaire, même avant que Covid-19 ne signifie que les voyages entre les pays étaient presque impossibles.

Les fans ne sont pas non plus trop impressionnés par le fait que le Qatar accueille la Coupe du monde en 2022, en particulier parce que le tournoi doit être organisé en hiver.

Vendredi, l’Athletic a rapporté une idée qui pourrait prendre le pire des deux mondes pour la Coupe du monde 2030, l’Arabie saoudite recherchant un co-organisateur européen pour sa candidature au tournoi.

Le rapport affirme que les Saoudiens considèrent l’Italie, championne de l’Euro 2020, comme partenaire potentiel, la FIFA préférant désormais plus d’un pays comme hôte.

La société américaine Boston Consultancy Group aiderait le pays du Moyen-Orient dans sa stratégie pour tenter d’obtenir la Coupe du monde.

Ils ont examiné un partenariat potentiel avec l’Égypte et le Maroc, pour établir une connexion au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA), ce qui semblerait avoir un sens géographique.

Cependant, il y a des questions sur la capacité des deux pays africains à accueillir la Coupe du monde sur la base de problèmes d’infrastructure et commerciaux.

Cela pourrait signifier un lien avec l’Europe. Cela semblerait problématique, mais la distance de plus de 2 200 milles entre les deux pays n’est peut-être pas un problème aussi important qu’on pourrait le penser.

Aux Euros, il y avait une distance similaire entre Londres et Bakou, deux des villes hôtes avec la plus grande distance, et ce sera encore pire dans cinq ans.

La Coupe du monde 2026 doit avoir lieu au Canada, aux États-Unis et au Mexique et la distance entre Edmunton, la ville hôte la plus au nord, et Mexico, la plus au sud, est d’un peu plus de 3 000 milles.

L’Italie envisage une candidature pour le tournoi dans neuf ans, ou l’Euro dans sept ans, le président de la fédération italienne de football, Gabriele Gravina, a déclaré jeudi lors d’une conférence de presse qu’il « évaluera une candidature italienne pour le Championnat d’Europe 2028 et la Coupe du monde de 2030, au cours de laquelle est célébré le centenaire du championnat du monde. »

Une offre conjointe d’un pays européen avec les Saoudiens pourrait avoir un impact sur la candidature de l’Angleterre pour le tournoi et causer des problèmes à l’UEFA.

La FA envisage une candidature conjointe avec l’Écosse, le Pays de Galles, l’Irlande du Nord et la République d’Irlande, qui a déjà été touchée par les problèmes de foule lors de la finale de l’Euro 2020 dimanche dernier.

Il existe également une candidature conjointe potentielle de l’Espagne et du Portugal et le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, souhaite que tous les pays votent d’un seul coup lorsqu’il s’agit de décider de l’hôte, et penche pour les Ibères.

Il reste à voir comment cela changerait si l’Italie s’associait à l’Arabie saoudite, mais l’idée de pays de différentes confédérations co-organisant la Coupe du monde semble certainement étrange.

Laisser un commentaire