Ballon dor 1
dans ,

L’aveu très surprenant d’un Ballon d’Or : « Je l’ai gagné mais je ne le méritais pas »

Par

le


Vainqueur du Ballon d’Or en 2001, Michael Owen a fait un aveu de taille. L’ancien joueur anglais déclare qu’il ne le méritait peut-être pas, cette année-là.

Ancienne grande star du football anglais, Michael Owen est l’un des joueurs ayant inscrit son nom dans la prestigieuse liste des lauréats du Ballon d’Or. Le plus grand sacre individuel du monde du football est réservé aux meilleurs joueurs. Il en fait inéluctablement partie.

Ballon d’Or 2001, l’aveu de taille de Michael Owen

Toutefois, pour Michael Owen, il y avait plus méritant que lui durant l’année où il emporte le Ballon d’Or. Il a notamment évoqué les noms d’autres joueurs qu’il voyait comme meilleurs dans le jeu. Une déclaration franche qui vient peindre une certaine vision particulière du football, à l’époque où il jouait encore.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

En toute humilité, il a désigné des Galactiques. « Je n’étais pas le meilleur joueur du monde quand j’ai remporté le Ballon d’Or. Mais d’une certaine manière, je l’étais. Réaliste, je savais que je n’étais pas le meilleur du monde à l’époque », admet-il.

Ballon d'Or

Il argumente ses propos par le fait que d’autres génies du ballon rond étaient également aussi bons que lui. « Vous aviez des joueurs comme Ronaldo et Zinedine Zidane qui évoluaient à ce moment-là – il y avait des joueurs meilleurs que moi. Cependant, quand je montais sur le terrain, je me sentais comme le meilleur. Mais aujourd’hui, je sais qu’il y avait des joueurs meilleurs que moi à l’époque », admet-il.

La déclaration de Michael Owen met en évidence la disparité entre la perception subjective sur le terrain et la réalité objective rétrospective. Il fait référence à la pureté du football d’autrefois, où la passion et le talent individuel prédominaient par rapport aux exigences physiques modernes. La remise en question de son propre trophée du Ballon d’Or témoigne de toute l’humilité du joueur.

Ballon d'Or

Michael Owen, un talent qui a émergé très tôt

L’aventure de Michael Owen dans le monde du football commence très tôt. En 1997, il avait déjà marqué plus de 40 buts toutes compétitions confondues. De quoi faire de lui une pépite à polir. Joueur de Liverpool, il débute contre le Wimbledon FC, le 6 mai 1997. Signe du destin, c’est lui qui marque le seul but des siens malgré la défaite (2-1).

De retour du Championnat du monde juniors, Michael Owen va s’assurer une place de titulaire la saison suivante chez les Reds. Concours de circonstance, Robbie Fowler se blesse et le futur Ballon d’Or est aligné en attaque avec Karlheinz Riedle. Il réussit à marquer 7 buts et va prendre la place de Karlheinz Riedle au retour de Robbie Fowler.

D’exploit en exploit, le Ballon d’Or sera le plus jeune joueur de Liverpool et le troisième plus jeune joueur de League à marquer un triplé. C’était face à Sheffield Wednesday. La saison terminée, il devient le meilleur buteur de la Premiership avec 18 réalisations. Il sera ensuite nommé PFA Young Player of the Year. Un titre qui désigne le meilleur jeune joueur.

En 2001, il remporte cinq trophées avec le Liverpool FC, notamment la League Cup, la FA Cup et la Coupe UEFA. Ces performances le conduisent à être sacré Ballon d’Or de l’année 2001. Michael Owen devient ainsi l’un des plus jeunes joueurs de l’histoire à recevoir cette distinction.

Ballon d'Or

Lors de la finale de la Coupe en 2001 contre Arsenal, où Liverpool est mené 1-0 depuis le début du match et subit la pression des Gunners, l’équipe est en difficulté. À dix minutes de la fin, Owen égalise d’une volée dans les six mètres. Peu de temps après, il marque à nouveau d’une frappe du gauche dans le petit filet, offrant ainsi le titre aux Reds de Liverpool. Une belle entame qui lui a sans doute valu ce Ballon d’Or dont il interroge, humblement, le mérite.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *