Le geste fort des brésiliens contre le racisme lors de Brésil-Tunisie

Advertisements

Dans la lutte contre le racisme, le Brésil porté par un grand Neymar, a marqué les esprits hier face à la Tunisie en amical.

Advertisements

Quelques secondes plus tôt, alors que les les joueurs du Brésil et ceux de la Tunisie entrent sur la pelouse du Parc des Princes hier, un détail est vite remarqué sur la veste de la Seleçao : l’absence des cinq étoiles correspondant aux cinq titres de champions du monde (1958, 1962, 1970, 1994, 2002).

C’est une initiative lancée par la Confédération brésilienne de football avec son sponsor, Itaú, et expliquée lors de la traditionnelle photo d’équipe d’avant-match pour laquelle le onze de départ pose avec une pancarte dénonçant le racisme : « Sans nos joueurs noirs, nous n’aurions pas d’étoiles sur notre maillot. »

Cependant, plus tard dans la rencontre, Richarlison, l’attaquant de Tottenham, sera victime d’un acte de racisme en voyant une banane jetée dans sa direction.

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire