Les africains prennent, peu à peu, le pouvoir du côté du Paris Saint-Germain

Advertisements

Une bonne nouvelle qui signe l’émergence et de l’importance des joueurs du continent en Europe.

Advertisements

Cette année, et pour la première fois depuis fort longtemps, le Paris Saint-Germain dispose d’une équipe compétitive, et surtout bien structurée avec un banc fort et plutôt bien étoffé. En effet, sur tous les postes ou presque (si on exclut les latéraux, la seule faiblesse parisienne), la concurrence est rude et Thomas Tuchel dispose de postes doublés et de nombreuses possibilités. Tour d’horizon de l’équipe parisienne, qui souhaite enfin franchir un cap en Ligue des Champions.

Depuis 2011 et l’arrivée des Qataris dans la capitale, le Paris Saint-Germain n’est jamais parvenu à franchir les quarts de finale de la Ligue des Champions. Pire, depuis 3 ans maintenant, les Franciliens échouent dès les huitièmes de la compétition, malgré les investissements faramineux, et cela donne des sueurs froides à tous les supporters du club de la capitale. Mais visiblement, cette saison commence sous d’autres hospices et les joueurs l’ont démontré sur la pelouse. En effet, tout le groupe semble en harmonie et impliqué pour aller dans le même sens et enfin briser cette petite malédiction en Coupe d’Europe, tournoi qui voit le PSG parmi les favorites à la victoire finale selon les bookmakers.

Le dossier Neymar a longuement pourri le mercato parisien, avec notamment son potentiel départ vers le FC Barcelone, mais finalement le Brésilien est la meilleure recrue de l’été côté PSG. En effet, faute d’accord avec les Catalans, les Rouge-et-Bleu ont décidé de conserver leur superstar afin d’éviter de le brader et le numéro 10 parisien apporte tellement dans l’effectif. Sa vitesse, sa vision du jeu, sa technique et son expérience vont forcément être positifs pour Thomas Tuchel et tout l’effectif s’est félicité de sa présence à la fin du mercato. Alors que la Ligue 1 est déjà promise au PSG, la Ligue des Champions reste clairement l’objectif à court terme…

Dans cet été mouvementé, deux joueurs ont rapidement eu leur place dans le XI de départ de l’entraîneur allemand et comblent, surtout, des lacunes affichées les années précédentes à leur poste : à savoir Keylor Navas et Idrissa Gueye.

Arrivé en provenance du Real Madrid, le portier costaricien remplace Alphonse Areola, qui a fait le chemin inverse, dans les cages parisiennes. Super expérimenté avec ses quatre Ligue des Champions remportés, le Sud-Américain permet au PSG de rêver très grand en Coupe d’Europe. Très sûr sur sa ligne, il n’affiche pas vraiment de points négatifs contrairement à ses prédécesseurs, pour le plus grand bonheur des supporters.

Enfin, que dire d’Idrissa Gueye. Le milieu sénégalais s’est rapidement imposé comme un titulaire en puissance et permet à Marco Verratti de se projeter beaucoup plus vers l’avant. Fort dans l’impact, l’ancien joueur d’Everton, d’Aston Villa ou de Lille est la réussite de ce début de saison. Avec son volume de jeu et sa capacité à répéter les efforts, il pourrait rapidement se montrer indispensable et pourrait être le joueur de l’ombre, capable d’aider le Paris Saint-Germain à atteindre, au minimum, les quarts de Ligue des Champions.  A Paris, il a rejoint un autre joueur africain : Eric Maxim Choupo-Moting. Gueye devrait avoir un rôle plus important mais confirme l’ouverture du PSG sur le marché des joueurs du continent…

 

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire