fbpx

Au Barça, Griezmann ne va pas apporter grand chose… pour l’instant

L’arrivée d’Antoine Griezmann au FC Barcelone a été actée le 12 juillet passé. L’attaquant français a débarqué en Catalogne pour 120 millions d’euros. Un contrat d’une durée de 5 ans. Il vient alors pour renforcer l’attaque. Mais que va-t-il réellement apporter ?

Le Trophée Gamper a posé le décor pour Griezmann

Le FC Barcelone a, ce dimanche, disputé le Trophée Joan Gamper. En fin de rencontre, Ernesto Valverde a fait entrer Luis Suarez à la place d’Ousmane Dembélé. L’Uruguayen rejoignait ainsi Griezmann sur le terrain. Une première depuis le début de la pré-saison.

Cette rentrée de Luis Suarez a laissé voir ce à quoi les supporters devront s’attendre durant cette saison. En effet, en cas d’association de Lionel Messi, Luis Suarez et Antoine Griezmann, le Français jouera sur le côté gauche de l’attaque. Un gâchis.

Griezmann sur le côté, c’est moins d’efficacité

Dans le trio d’attaque de cette année, comme presque toujours depuis le départ de Neymar, le côté gauche pose un vrai problème. Conscient de cette situation, les dirigeants du FC Barcelone ont pioché l’attaquant français de l’Atletico Madrid, Griezmann.

L’idée de départ est donc de le faire jouer sur ce fameux côté gauche. Seulement, le joueur français n’est pas du genre à prendre l’espace pour ensuite jouer en retrait ou effectuer des centres. Pis, sur ce même côté, il risque d’y avoir collision avec les montées incessantes de Jordi Alba.

Ainsi pour faire de la place à l’Espagnol, Griezmann devra plus jouer comme un créateur d’espace. Le jeu sans ballon sera un handicap à son épanouissement. Et tout comme Coutinho, la saison dernière, il serait plus proche d’un rendu moindre que des coups d’éclat qu’on lui connaissait à Madrid.

Lire aussi
FC Barcelone : Pourquoi signer Pochettino serait une très mauvaise idée pour Bartomeu

Une nécessité de changer le système de jeu pour Griezmann

In fine, si le Barça veut utiliser Griezmann comme à l’Atletico Madrid, c’est à dire dans un schéma où il est performant, le système va changer. On ne sera plus dans un 4-3-3 classique mais plus vers une disposition qui met Griezmann en soutien de Suarez.

Comme en équipe de France, avec Giroud, le Français se plairait à tourner autour de l’attaquant de pointe. Sa créativité lui permet d’être très souvent présent au bon moment pour jouer les seconds ballons ou permettre d’appui à Luis Suarez.

Seulement dans ce cas de figure, il faudra également composer avec Lionel Messi. La grande question relève de comment Valverde pourra dessiner un plan autour de cette possibilité. En effet, dans celle-ci, Messi sera un électron libre ce qui donnera du fil à retordre pour l’entre-jeu du Barça.

Finalement, l’épanouissement de Griezmann dans cette attaque du Barça ne dépend que d’une chose : le départ de Luis Suarez. Pour cette année, ce sera compliqué pour le Français à moins que Valverde ne nous sorte un coup de génie.

 

 

Mohamed Salah parle enfin de Sadio Mané | La Matinale d’AfriqueSports ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *