Lluis Mascaro : « Luis Suarez pourrait devenir le nouveau ‘cas Eto’o’ »

Après son arrivée au FC Barcelone, l’une des premières choses faites par Ronald Koeman a été d’inviter plusieurs cadres à s’en aller, dont Luis Suarez. Si Ivan Rakitic est parti et que Vidal est sur le point de le suivre, l’attaquant uruguayen du Barça, lui, semble bien parti pour rester. En effet, son départ à la Juve a été annulé tandis que la piste Atletico Madrid s’est rapidement refroidie.

Pour le consultant de Sport, Lluis Mascaro, le Barça pourrait vivre un nouveau « cas Eto’o » avec Luis Suarez. En effet, en 2008, Pep Guardiola, dès son arrivée, avait demandé à Eto’o, Ronaldinho et Deco de s’en aller. Les deux derniers nommés l’ont fait, mais pas le Camerounais. Et finalement, sa décision de rester à était couronnée avec beaucoup de succès. C’est ce que rappelle Mascaro, ajoutant que le fait de voir Suarez restait au Barça n’est pas une si mauvaise nouvelle.

« Lorsque Guardiola a pris les rênes du Barça en 2008, il a joué dans une révolution similaire à celle dont l’équipe a maintenant besoin. La «complaisance» devait être arrêtée. Il a dit qu’il ne voulait pas de trois «vaches saintes» comme Ronaldinho, Deco et Eto’o dans le vestiaire. Les deux premiers ont quitté le club, mais le Camerounais a refusé de quitter le Camp Nou. À tel point qu’il a fini par rester. Et Pep l’a utilisé. Et c’était décisif dans la saison du premier triplé de l’histoire du Barça. L’année suivante, Guardiola réussit à se débarrasser d’Eto’o et le controversé et éphémère Ibrahimovic finit par arriver dans le vestiaire des Blaugrana. Luis Suárez semble avoir l’intention de jouer dans un chapitre similaire« , rappelle Mascaro dans sa chronique du jour.

« Koeman, si nécessaire, fera avec Luis Suárez la même chose que Guardiola a fait avec Eto’o »

Pour lui, Koeman doit faire la même chose avec Suarez que Guardiola avec Eto’o. « Koeman, si nécessaire, fera avec Luis Suárez la même chose que Guardiola a fait avec Eto’o. Donc profitez-en. En fait, l’entraîneur néerlandais a déjà dit à l’attaquant uruguayen que s’il restait, il jouerait. Et problème résolu. Ce n’est pas une mauvaise solution vu comment est le marché des transferts », ajoute Mascaro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *