Djilali Bahloul : « La Ligue 1 n’est rien sans les joueurs africains »

Après avoir offert le Ballon d’Or à Sadio Mané, Djilali Bahloul a montré à quel point, les africains sont importants en Ligue 1. Le franco Algérien interrogé par Onzemondial a cité quelques stars africaines qui impressionnent en championnat français. Il a rappelé sa remarque quand la Coupe d’Afrique des Nations se jouait en Janvier. Pendant cette période, il reconnaît que la Ligue 1 était triste à regarder d’où l’importance des africains dans ce championnat.

« Il y a évidemment Islam Slimani à l’AS Monaco mais également l’attaquant du FC Metz Ibrahima Niane même s’il est arrivé il y a deux ans. C’est un très bon attaquant que je connaissais déjà au Sénégal quand il était plus jeune. Il y a aussi le jeune Papa Ndiaga Yade qui joue avec la réserve actuellement, c’est un beau bébé de 19 ans. Il fait également partie des petits que j’ai connus au Sénégal. À Nice, Atal n’est plus à présenter. On peut aussi citer le jeune milieu de 20 ans Hichem Boudaoui. Je pense qu’il va s’imposer avec le temps dans son club. Le championnat de Ligue 1 n’est rien sans les joueurs africains. On le sait très bien. Quand il y avait la Coupe d’Afrique au mois de janvier et février, le championnat était triste car tous les meilleurs joueurs africains partaient. »

Lire aussi
Twitter devient fou après le CSC d'Anthony Lopes face à Toulouse

Djilali Bahloul a également été très élogieux envers Victor Osimhen qui met tout le monde d’accord à Lille.  « Lille a depuis quelques années l’œil pour recruter les bons joueurs. On l’a vu avec Nicolas Pépé et il a explosé en une saison. Pour Victor Osimhen, je ne suis pas étonné. Les joueurs nigérians, les joueurs sénégalais, maliens et africains sont en général capables de belles choses. Il est déjà à 7 buts en Ligue 1 et ce n’est pas fini. Ce sont des joueurs qu’il faut pour des clubs comme le LOSC. Quand tu vas à l’Olympique de Marseille ou à Lyon, tu peux ne pas réussir car c’est spécial. Mais pour des joueurs comme Osimhen dans des clubs comme Lille, il n’y a pas la même attente. C’est plus facile pour eux de s’intégrer surtout avec un entraîneur comme Christophe Galtier qui a dû le mettre à l’aise. On voit que pour l’instant, il répond présent. Sa réussite ne me choque même pas, car je connaissais déjà ce joueur quand il jouait au RSC Charleroi dans le championnat belge », a-t-il ajouté.

Lire aussi
Messi en Ligue 1, le rêve fou de ce propriétaire de club

 

Qui remportera le ballon d’Or 2019 ?

La technique de Didier Drogba pour que Sadio Mané gagne le Ballon d'Or | Revue de presse ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *