« Le PSG est un danger pour le football »

Le refrain est désormais connu. Depuis le transfert rocambolesque de Neymar à la grande surprise, Javier Tebas ne décolère pas. Le président de la Ligue espagnole mène une « guerilla » sans fin contre les nouvelles superpuissances du football européen. Dans les cibles du président, le PSG et Manchester City figurent en tête de la liste. En effet, Tebas n’apprécie pas le modèle économique instauré par les nouveaux riches. Ce dernier le fait savoir à qui veut l’entendre. Pour le dirigeant espagnol, le PSG et Manchester faussent la concurrence.

Alors que le dossier Neymar fait plus que jaser en Espagne, Javier Tebas n’a pas pu s’empêcher de tacler sévèrement les « clubs d’Etat » que sont le PSG et Man City.

Tebas ne lâche pas l’affaire

« Les clubs d’État, comme Manchester City et le PSG, sont un phénomène nouveau. Ils présentent un danger que le football n’a jamais vu auparavant. Ils opèrent entièrement en dehors des règles et risquent de gonfler leurs marchés à des niveaux catastrophiques à travers leur doping financier. Il faut l’introduction de mécanismes de contrôle financier plus stricts pour empêcher les clubs d’État de dépenser beaucoup plus que leurs rivaux » a-til déclaré lors d’une interview accordée à Thetotallyfootballshow.

Ce n’est pas la première fois que le Président adresse un tacle aux deux formations. Déjà l’année passée, il avait déclaré : « Le PSG et Manchester City commettent des infractions, payent avec de l’argent qui ne vient pas du football. Ils offrent des salaires très élevés et concurrencent le Barça, le Real, Manchester United et le Bayern. Et ces clubs, comme ils ne peuvent pas tricher, car ils n’ont pas un Etat ou un Cheikh qui les soutient, réclament plus de droits TV à l’UEFA pour pouvoir retenir leurs meilleurs joueurs. Mais ces équipes jouent aussi dans leur championnat et cela génère une déstructuration ».

Une chose est sure, Tebas ne risque pas de se faire de nombreux amis dans la capitale parisienne.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *