Légende : Les 10 africains historiques au PSG !

Ils ne sont pas très nombreux à porter la tunique du PSG. Mais les très peu qui sont passés au Parc des Princes ont laissé leur emprunte.  De George Weah à Jay Jay Okocha en passant par Stéphane Sessegnon, les africains n’ont nullement été ridicules dans le club francilien. Exit Siaka Tiéné, Momo Sissoko et Serge Aurier qui ont été moins excitants, voici  les dix africains qui ont vraiment vibré au PSG.

  • François M’Pelé (1973-1979)

Le coup de maitre des africains au PSG  est incontestablement François M’Pelé. Attaquant international  congolais, M’Pelé fait partir des grands buteurs du PSG avec 97 buts. Né vers 1947 à Brazzaville, le diable rouge est le premier grand joueur africain a évolué au PSG.

  • Mustapha Dahleb (1974-1984)

Le PSG ne peut jamais oublier Mustapha Dahleb. L’algérien a passé un total de 10 saisons au club français. De l’ailier gauche au milieu de terrain, Mouss a inscrit un total de 98 buts faisant partir également des meilleurs buteurs de l’histoire du club.

  • Nambatingue Toko (1980-1985)

Il est Tchadien et est aussi entré dans la légende du PSG. Nambatingue Toko a été le joueur ayant inscrit le premier but du club en coupe d’Europe notamment le 28 septembre 1982 face aux Blugares du Lokomotiv Sofia. Cet attaquant  venu de Ndjamena au physique impressionnant en cinq saisons a inscrit 45 buts.

  • George Weah, 1992 – 1995

Un seigneur ! Difficile d’oublier le passage de George Weah au PSG. Le seul et l’unique ballon d’or France football d’origine africaine est l’un des chouchous des supporters du Parc des Princes. L’attaquant du Libéria a marqué son territoire et sort son génie dans toutes les compétitions auxquelles le club s’est engagé. Face au Bayern, Real Madrid, Barcelone, Milan AC, Mister George s’est toujours illustré comme un maitre. En trois saisons, il inscrit 55 buts en 138 matches.

  • Eric Rabesandratana, 1997-2001
Lire aussi
Neymar lâche une étonnante confidence à Mbappé... sur Messi !

Défenseur central international Malgache, Rabesandratana s’est imposé comme un leader au PSG au point d’être désigné capitaine du club. L’ancien joueur de Nancy est l’un des grands défenseurs de tous les temps que le PSG a connu. En quatre saisons, il livre 135 matches pour 9 buts.

  • Jay Jay Okocha, 1998-2002

Quel talent à l’état pur ! Considéré comme l’un des dribbleurs de tous les temps, l’international nigérian Augustine Okocha reste jusqu’à présent, le footballeur africain le plus adulé au Parc des Princes. Ses dribbles, ses passes, ses actions phénoménales ont fait de lui une légende du club français. Arrivé pour 100 millions de Francs comme un record, le nigérian n’a mis que une minute 54 secondes pour s’adapter au football français. En quatre saisons, il inscrit 20 buts dans un total de 113 matches.

  • Ali Benarbia, 1999- 2001

Lui aussi a été capitaine du PSG. L’algérien Ali Benarbia n’a fait que deux saisons au club francilien mais a été un maillon important dans le dispositif du PSG. En 62 matches, il a marqué 2 buts et rejoint par la suite Manchester City.

  • Modeste M’Bami, 2003 – 2006

Il est considéré jusqu’à ce jour comme l’un des meilleurs milieux défensifs qu’a connu le PSG. Le Camerounais Modeste M’Bami très rugueux a la frite dans tous les matches du club.  Malgré une longue période de blessure, il termine sur un total de 101 matches en trois saisons pour un tout petit but.

  • Amara Diane, 2006 – 2008
Lire aussi
Licencié par Nice pour vol, Lamine Diaby-Fadiga brise le silence

Amara Diané est un fou ! Il fait juste ce qu’il a envie de faire sur une pelouse. Cet attaquant ivoirien est également aimé des supporters du PSG. Ses accélérations, sa vitesse, ses petites dribbles restent scotcher dans la mémoire des supporters du Parc des Princes. Là où l’Eléphant est incompréhensible, il peut s’offrir un match de folie ce weekend et être complètement passif le weekend d’après. Mais cela n’enlève rien de son talent qui a fait vibrer le PSG. En deux saisons, il marque 20 buts en 89 matches.

  • Stéphane Sessegnon, 2008-2011

Encore une saison de plus et Sessegnon pourrait faire oublier Jay Jay Okocha.  Arrivé en 2008, le milieu offensif béninois est très adulé par les supporters du PSG.  De par son agilité et sa vitesse de dribble, quelques nostalgiques n’hésitent pas à le comparer à un certain à la légende Jay Jay Okocha. Il devient un titulaire indiscutable et en deux saisons et demie, il inscrit 10 buts en 105 matches.

Voici les africains les plus nommés au Ballon d’Or ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *