PSG : le cauchemar se poursuit, de nouveaux ennuis pour Neymar ?

La star brésilienne Neymar n’aura décidément pas connu un été tranquille. Entre un transfert rocambolesque qui a capoté, une accusation de viol et des problèmes extra-sportifs à n’en plus finir, le Brésilien est secoué de toutes parts. Alors que l’on aurait pensé qu’avec la fin du mercato ça allait se tasser, un nouvel épisode attend le numéro 10 du PSG.

La page mercato est désormais tournée, mais les emmerdes continuent pour le crack brésilien Neymar. Cette fois-ci, c’est son coup porté à un supporter de Rennes en finale de Coupe de France qui fait grand bruit. Et pour cause, le supporter breton a été auditionné. Face à la police judiciaire, Nelson a raconté le déroulement des événements pour ne rien arranger à la situation actuelle du joueur.

Neymar convoqué par la police judiciaire ?

« Quand il est arrivé à côté de moi, je lui ai dit : « toi, va apprendre à jouer au foot ! » Il s’est arrêté et il m’a regardé en me tenant des propos que je n’ai pas bien compris mais j’ai compris le mot « puta ». (…) Ses propos m’ont choqué. Je lui ai demandé ce qu’il avait dit et là, il m’a mis un coup de poing au visage puis il est parti » a-t-il confié dans des propos rapportés par L’Equipe.

« Neymar savait très bien que son coup allait avoir un impact médiatique. Peut-être qu’il l’a fait exprès. Bien sûr qu’un joueur peut ne pas rester insensible, mais il doit savoir se maîtriser. Un joueur d’une telle envergure ne peut pas se permettre de frapper quelqu’un comme ça. Je pense qu’il a entendu, depuis le début de sa carrière, des choses bien plus outrageantes que mes propos. S’il a commis ce geste, c’est à mon avis en pleine conscience. »

Un témoignage qui pourrait prolonger les ennuis de la star brésilienne, sous le coup d’une convocation. En attendant, c’est avec la sélection brésilienne qu’il essayera d’oublier cet été visiblement douloureux.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *