PSG : Les 3 énormes défis qui attendent Idrissa Gana Gueye !

Il aura fallu plus de 6 mois de tractations, plusieurs jours de négociations et enfin quelques minutes pour qu’Idrissa Gana Gueye signe officiellement au PSG. Après avoir passé sa visite médicale hier avec succès, le milieu de terrain sénégalais rejoint officiellement les champions de France.

« Le Paris Saint-Germain est heureux d’annoncer l’arrivée dans son effectif d’Idrissa Gueye. Le milieu de terrain a signé un contrat de quatre ans, jusqu’au 30 juin 2023. Il est le 8e joueur sénégalais de l’histoire du Club, le 53e originaire originaire d’un pays du continent africain », indique le PSG sur son site officiel.

Sur le site officiel de son nouveau club, Idrissa Gana Gueye a livré ses premières impressions.« Je ressens une immense fierté à l’heure de rejoindre le Paris Saint-Germain. Après être resté concentré sur la CAN avec ma sélection, j’ai souhaité donner un nouvel élan à ma carrière en club en m’engageant avec le Paris Saint-Germain, qui propose l’un des projets sportifs les plus structurés et ambitieux d’Europe », a-t-il confié.

Gueye, enfin le remplaçant parfait de Motta ?

Mais la grande question que se pose les supporters du PSG, c’est est-ce qu’il sera le successeur tant attendu de Thiago Motta ? En effet, depuis le départ à la retraite de l’italien en 2017, Paris se cherchait un récupérateur de haut niveau. De Lassana Diarra à Leandro Paredes, en passant par Grzegorz Krychowiak, Yohan Cabaye, Benjamin Stambouli, Adrien Rabiot ou encore Giovanni Lo Celso, aucun joueur parisien n’a eu les épaules assez larges pour endosser le costume de sentinelle si recherchée. A défaut d’avoir réussi à préparer la succession de l’Italien, Paris a donc allé cherchez le profil parfait. Après plusieurs mois d’errance et de galère, c’est donc Idrissa Gueye qui se décide à accepter le challenge.

Lire aussi
PSG : Un cadre de l'équipe de retour après un mois d'absence

Devenir le complément de Verratti, la mission pas  si face de Gana !

Avec un gros volume de jeu et une capacité de récupération hors normes, il est évident que Gana rivalise avec tous les meilleurs récupérateurs dans ce registre. Mais le football moderne a évolué. Désormais, ce sont ces supposé derniers remparts du milieu qui sont au début des actions collectives. Thiago Motta, avec son aisance technique et son élégance, était de ceux qui organisait le jeu à partir de derrière. A l’image d’un Sergio Busquets à Barcelone. Dans ce registre, le sénégalais pourrait avoir quelques problèmes.

Lire aussi
"J'ai fait beaucoup d'erreurs, mais j'essaie seulement de m'améliorer"

Mais l’avantage à Paris, c’est qu’il y a Marco Verratti. Un joueur capable de construire à partir de derrière et de faire également partie de la récupération. Le défi de Guéye maintenant est d’être le complément parfait du petit italien. Chose que n’ont pas réussi ses illustres prédécesseurs : Paredes et Cie.

Devenir indiscutable !

Être le successeur de Motta et devenir le complément idéal de Verratti auront enfin une incidence sur la place que devra avoir Gana dans le dispositif de Thoms Tuchel. S’il y parvient, il sera à coup sur un des joueurs indispensables de l’équipe. Mais les places seront chers cette année. Il sera en concurrence avec Ander Herrera et Leandro Paredes. Le second nommé, très critiqué la saison derrière, a fait une magnifique Copa America avec l’Argentine et revient avec beaucoup de confiance. S’imposer ne sera donc pas une mince affaire.

Voici les africains les plus nommés au Ballon d’Or ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *