Lovren fait la prédiction de Salah et prétend qu’il «  ferait le travail  » à Liverpool

Dejan Lovren pense qu’il «ferait toujours le travail» à Liverpool et estime qu’il n’y a aucune raison pour que Mo Salah ne puisse pas être à Anfield pendant «encore quatre, cinq, six ans».

Le Croate de 31 ans faisait partie des équipes de la Ligue des champions et de la Premier League au cours des deux dernières saisons avant que son séjour de six ans au sein du club ne se termine par un transfert au club russe du Zenit Saint-Pétersbourg en juillet.

Depuis lors, les rumeurs se sont multipliées selon lesquelles Salah pourrait quitter Liverpool avec des spéculations sur un déménagement à Barcelone, le Bayern Munich ou le Real Madrid.

Demandez si Salah est toujours engagé à Liverpool, a déclaré Lovren à talkSPORT: «Oui, bien sûr.

«Il n’est pas seulement pour Liverpool, il est pour tous les fans et les supporters et pour lui-même.

«Je suis toujours en communication avec Mo Salah. Nous sommes toujours les meilleurs amis, même en dehors du football, et nous parlons de tout.

«Individuellement, quand on regarde le nombre de buts qu’il a marqués, il réussit à merveille en ce moment.

« Mo est dans le meilleur âge de sa carrière de footballeur à 28 ans. Peut-être qu’il a l’air un peu plus âgé, mais il est au sommet de sa forme, alors pourquoi ne pas rester encore quatre, cinq, six ans? »

Les Reds ont souffert de blessures à leurs arrières centraux cette saison, beaucoup remettant en question leur décision de vendre Lovren sans aucune couverture adéquate.

Lorsqu’on lui a demandé si leur crise de blessures actuelle en défense pourrait leur faire perdre le titre, Lovren a déclaré: «Ouais, c’est l’une des raisons, c’est sûr.

«Ce n’est pas la même chose que d’avoir Van Dijk, Joe Gomez ou Matip là-bas.

«Ce sera difficile cette saison mais il y a encore beaucoup de matchs devant eux. Je pense qu’ils ont beaucoup à prouver, rien n’est fini, mais pour les quatre premiers, tout est possible.

Lovren a ajouté: «Oui, bien sûr, je pourrais faire le travail, mais comme je l’ai dit, ai-je des regrets? Non.

«J’étais là-bas pendant six ans et pendant quatre ans et demi, j’ai passé un très bon moment, mais pour la dernière année et demie, ce n’était pas un bon moment.

«M’ont-ils utilisé autant que je le voulais? Non, mais je l’ai accepté. Je ne regrette pas de partir car je joue chaque semaine et je suis capitaine maintenant, donc c’est totalement différent. « 

Laisser un commentaire