Mercato: Pisté par le Barca et le PSG, Pep Guardiola se livre sur l’avenir de Bernardo Silva

Advertisements

L’avenir de Bernardo Silva avec les citizens commence a posé un débat au sien de son entourage et au club. Pisté par le PSG et le FC Barcelone, le milieu de terrain de City pourrait quitter l’équipe de Guardiola cet été. Le coach espagnol de Manchester City a dit long sur l’avenir de son milieu de terrain.

Advertisements

Pep Guardiola s’est prononcé sur l’avenir de son milieu de terrain Bernardo Silva, qui attire les convoitises de deux cadors européens. Le technicien espagnol continue sur son joueur et veut le garder dans son équipe. Mais il est prêt à laisser partir le joueur si c’est la volonté. Pep Guardiola a évoqué le sujet avec un long discours sur le milieu portugais.

« Parfois vous devez vendre. Pour le désir des joueurs, j’ai besoin de gens heureux ici, nous essayons de le faire ensemble. J’aimerais que Bernardo continue ici, c’est un joueur très spécial dans le vestiaire. Mais je ne sais pas ce qui va se passer. Ce qui arrivera arrivera, s’il reste c’est parfait, s’il doit partir c’est parce que le football est comme ça. Les joueurs ont du désir et je ne suis pas une personne qui arrête le désir d’une personne dans la vie. La carrière de footballeur est si courte. Je suis une petite partie du club, je dois parler au club, ils décident et je dis ok.  Je n’ai pas dit qu’il partirait. La réponse a été la même que la saison dernière. Vous me demandez chaque semaine, je dis toujours que je veux le meilleur pour les joueurs. Je veux que Bernardo reste. À 100 %. Mais en même temps, si vous voulez partir, si vous avez une offre, les clubs se mettent d’accord. C’est le bon sens. C’est un joueur important, spécial, mais je ne sais pas ce qui va se passer. Nous n’avons reçu aucune offre la saison dernière non plus. Bernardo est prêt, il s’entraîne bien pour dimanche. »

Une déclaration qui ne garantit pas aux fans de citizens une prolongation de l’aventure pour Bernardo Silva. Pep Guardiola avait tenu un discours similaire avec Ferran Torres, qui a quitté le club pour le FC Barcelone.

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire