« C’était la pire nuit de notre vie », Arnold révèle le jour où tout a basculé pour Liverpool

C’était écrit ! Malgré une année marquée par la crise sanitaire, Liverpool n’a laissé place à aucun suspens en Premier League cette saison. Trente ans que les Scousers attendaient de monter sur le toit de l’Angleterre, trente ans de croyances et d’échecs à répétition si près du but.

Si la saison des Reds frôle la perfection, Alexander-Arnold révèle que la prise de conscience générale a lieu au soir de mai 2018 après la défaite contre le Real Madrid en finale de ligue des champions. Un tournant décisif dans l’histoire du club, qui n’en finit plus de collectionner des titres depuis cette désillusion.

« Pour nous, le tournant a probablement été Kiev. C’est alors que nous sommes passés d’une équipe naïve à une équipe qui savait exactement comment gagner des matchs. Nous avions tous besoin de cette perte, ce qui arrive tout le temps. Vous devez faire des erreurs pour apprendre ce que vous devez améliorer. C’était la pire nuit de notre vie, mais avec le recul, c’était la meilleure leçon que nous puissions avoir jamais apprise », indique l’Anglais à Liverpool Echos.

Arnold de rassurer les fans du club au bord de la Mersey que les Reds ne sont pas encore lassés de remporter des titres. « Depuis la Ligue des champions, nous avons remporté trois autres trophées. Donc pour moi, personnellement, j’ai toujours eu le sentiment qu’une fois que nous aurions remporté le premier, nous pourrions gagner n’importe quoi et tout et à l’exception des deux coupes nationales, nous l’avons fait. Cela au cours des deux dernières saisons. Il y a beaucoup de remerciements à tous ceux qui m’ont aidé dans ce voyage, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Ce n’est que le début ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *