Coronavirus : Les comptes de Manchester United dans le rouge

Depuis maintenant plus de deux mois, la Premier League est à l’arrêt en raison de la pandémie du coronavirus. Une pandémie qui fait le malheur de certains grands clubs.

En effet, Manchester United a vu sa dette s’accroître. D’après les informations obtenues par le Guardian, les Reds Devils ont vu leur dette nette augmenter de 142 millions d’euros, ces dernières semaines. Elle atteindrait désormais 479 millions, sur la période des douze derniers mois achevée le 31 mars. Le club mancunien paie donc très cher les répercussions de la pandémie de Covid-19.

Lire aussi
Contrôle de police et voiture saisie, la mésaventure de Pogba avant la reprise de Man Utd

Cette situation permet de mieux comprendre pourquoi certains clubs anglais font le forcing pour faire reprendre la Premier League, malgré la situation sanitaire toujours délétère.

Neymar et Messi réunis au… PSG ? Sessegnon, la nouvelle cible du Barça | Mercato

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *