« Transparent, invisible, passif, irritant », Jovic prend sérieusement cher après la défaite face aux Rangers

Dimanche, le Real Madrid défiait en amicale les Glasgow Rangers en amicale (1-2). Une rencontre perdue en toute fin de rencontre malgré une ouverture du score madrilène. Titularisé d’entrée de jeu, Luka Jovic a fortement dessus et a été remplacé à la mi-temps. Une énième piètre prestation qui a le don d’agacer Tomas Roncero, journaliste espagnol, habitué à donner ses analyses sur les résultats du Real Madrid.

Le journaliste a fustigé l’international serbe, qui n’a jamais su jusqu’à présent comblé les attentes placées en lui.

« Ce n’est pas une soirée pour tirer des conclusions. La défaite est ce qui compte le moins. Ce qui compte davantage, c’est l’attitude de deux joueurs qui continuent à donner raison à Zidane concernant la décision prise en janvier dernier. Jovic ne prend pas Madrid au sérieux. Le Serbe a battu un record sans précédent dans l’histoire du club. Passer 45 minutes sur le terrain en position d’avant centre et ne pas réaliser une seule action a son mérite. Transparent. Invisible. Passif. Irritant. Les 60 millions qu’il a coûté font aussi mal que des épingles sur le bout de la langue. Le Real a joué à 10 jusqu’à la pause. Ancelotti a eu assez de patience. À sa place, il a mis Sergio Arribas, un Canterano avec de l’énergie et de l’envie. Il a eu la tête du 0-2, il a tenté des choses. C’est ce qu’on demande à un joueur du Real, ce que Jovic n’a pas compris depuis son arrivée à Madrid », s’est énervé Roncero.

Laisser un commentaire