Connect with us

Foot Africain

FIFA : Le Mali va être suspendu à nouveau

Published

on

 

 

Retour à la case de départ dans le dossier de la crise à la Fédération malienne de football. Sorti d’une suspension pour ingérence politique, un protocole d’accord avait été adopté pour remplacer au plus vite, le comité exécutif de la Femafoot par un comité de normalisation.

À l’heure de l’exécution dudit protocole, la Femafoot jadis rétablie pour une levée de suspension de la FIFA s’y oppose.

Hier jeudi, Boubacar Baba Diarra, président du comité exécutif, était en conférence de presse au sein de l’instance. Un seul point débattu : respect du protocole d’accord.

A ce sujet, Boubacar Baba Diarra a été claire : «La mise en place d’une commission de normalisation est une mesure exceptionnelle qui relève du pouvoir exclusif de la FIFA. Dans le cas du Mali, la FIFA estime que les circonstances particulières ne justifient pas le remplacement du comité exécutif actuel par un comité de normalisation, à 6 mois de la fin de son mandat, explique le Président de la Femafoot. Dans le souci de rechercher la paix et la concorde dans le football et, par respect donc des engagements souscrits, nous avons mis en œuvre toutes les recommandations qui nous incombaient au terme du Protocole d’accord signé», poursuivra le conférencier, en indiquant qu’il y aura bien une assemblée générale extraordinaire, le 12 juin, mais uniquement pour la «validation de la levée des sanctions prises à l’encontre de certains responsables par la Femafoot et liées à la crise du football malien», ajoute t-il avant de rappeler que le mandat de l’actuel comité directeur court jusqu’en octobre et qu’il ne démissionnera pas pour laisser la place à une commission de normalisation.

Une position qui n’est pas du goût du gouvernement malien. Ce dernier devrait une fois encore dissoudre la Femafoot qui semble sur la défensive.
À la récidive, la FIFA suspendra une fois encore le Mali. Pour rappel, la dernière suspension remonte en mars et le pays a été sorti de toutes compétitions internationales.

Carinos CHANHOUN

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui