fbpx

«Samuel Eto’o aurait dû avoir le Ballon d’or en 2006.» Hopiho

De son vrai nom Pascal-Olivier Ouandji,est un camerounais de 37 ans qui vit actuellement à Ottawa, où il travaille pour le gouvernement fédéral du Canada. Il a grandi au Kenya, a été footballeur amateur à Rodez, a suivi des études de journalisme, s’est lancé dans une carrière musicale sous le pseudo de Hopiho, mais surtout a été l’interprète puis un proche de Samuel Eto’o. Il relate sa relation si spéciale avec la légende indomptable.

« Selon moi, Samuel Eto’o aurait dû avoir le Ballon d’or en 2006. On l’a donné à Fabio Cannavaro, malheureusement, mais Eto’o avait gagné la Ligue des champions, il avait été l’homme du match sur la finale, il avait été le meilleur buteur du championnat espagnol… Les gens disent qu’il n’a pas disputé la Coupe du monde cette année-là et qu’il s’est blessé en septembre, mais le Ballon d’or est un trophée individuel. Même Zidane avait dit qu’il ne comprenait pas comment Samuel Eto’o s’était retrouvé derrière lui (le Français a terminé 5e, juste devant le Camerounais, N.D.L.R.). Mais la chanson Samuel Eto’o était aussi une manière de faire la promotion d’un livre que je lui ai consacré. Il y a un peu plus d’un an, je me disais que les journalistes m’appelleraient pour la chanson et que ça me permettrait de parler du livre. »

Lire aussi
Sadio Mané bat un vieux record de Robbie Fowler

 
« Si on parle autant de Samuel Eto’o, encore aujourd’hui, c’est parce que c’est quelqu’un de légendaire. L’interview qu’il a faite sur beIN est par exemple devenue mythique. C’est quelqu’un qui défraye la chronique, qu’il soit sur le terrain ou pas. Dès qu’il y a une interview de Samuel Eto’o, tu peux être sûr que ça fait du chiffre. Il ne laisse personne indifférent. Je pense qu’on le mentionne dans les chansons parce que c’est quelqu’un qui n’a jamais eu peur de montrer ses signes extérieurs de richesse. Ça fait partie de son personnage et ce sont des choses qui parlent aux rappeurs. Il y a, par exemple, cette vidéo sur YouTube où Usain Bolt regarde sa montre, Samuel l’enlève et la lui donne directement. Ce sont des petits épisodes comme ça qui ont forgé sa légende. »

Sadio Mané et Mohamed Salah, le meilleur duo d’Europe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *