CAN 2006 : Le jour où Samuel Eto’o a donné une leçon de football à l’Angola !

Difficile de trouver une figure plus emblématique que le grand champion camerounais Samuel Eto’o. Par ses performances exceptionnelles, son parcours digne d’un film, ses coups de grâce dont lui seul a le secret, il a marqué de son empreinte indélébile ce sport. Quatre fois élu joueur africain de l’année, double vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations, sans compter ses nombreux exploits retentissants sur la scène européenne, son palmarès est long comme le bras. A l’approche de la grande messe du football africain, tout le monde se remémore les prouesses du généralissime attaquant. Notamment une rencontre où il a spécialement émerveillé toute la planète football.

C’était un match piège pour le Cameroun : la victoire était évidemment prévisible, tant leur supériorité paraît évidente dans ce groupe B, et notamment face à l’Angola. Mais les « Lions Indomptables » auraient également bien pu se faire surprendre par des Angolais sans complexe.

Eto’o porte les lions dans son sillage…

Dans les premières minutes du match, les hommes d’Artur Jorge ont pris le temps de trouver leurs marques. Au quart d’heure de jeu, première grosse occasion pour les « Lions », une tête de Rodolphe Douala Mbella sauvée grâce à un arrêt réflexe du portier angolais Joao Ricardo. Mais deux minutes plus tard (18e), ce même Joao Ricardo ne pouvait rien faire sur une frappe enroulée de Samuel Eto’o. L’attaquant du Barça frappait un coup franc depuis l’entrée de la surface de réparation, et ouvrait magnifiquement le score (1-0). Les « Palancas negras » égalisent dans la foulée par l’intermédiaire d’Akwa. 

Lire aussi
La preuve ultime que Koulibaly est le meilleur défenseur central du monde

Mais c’est vrai qu’un homme peut faire la différence en faveur du Cameroun : Samuel Eto’o. Il semble franchement en forme, déjà dans le tempo de la compétition. Et il l’a prouvé. A la 38e minute, dans la surface de réparation angolaise, il reprend de la tête un centre venu de la droite et expédie le ballon dans les filets.

En seconde période, il démontre l’étendue de son talent, en multipliant les occasions aux abords de la surface adverse. A la 76e min, il reçoit un ballon dans l’axe, s’avance et, d’une frappe tendue à l’entrée de la surface de réparation, inscrit le troisième but pour les Lions.

Lire aussi
Cameroun: Choupo-Moting absent face au Rwanda voici la raison

Le coup du chapeau, trois buts différents: un sur coup de pied arrêté, un de la tête, et un dans le cours du jeu. Il aurait même pu inscrire un quatrième but somptueux, si sa reprise de volée en extension à l’heure de jeu avait été cadré. Toujours est-il que grâce à ses trois réalisations, Samuel Eto’o prend la tête du classement des buteurs. Il offre une victoire qui soulage le Cameroun, et qui rassure les supporteurs camerounais. Une performance majuscule qui est entrée dans les annales de la Coupe d’Afrique des nations.

 

Qui remportera le ballon d’Or 2019 ?

Voici pourquoi Sadio Mané risque de perdre le Ballon d'or ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *