can-2019-spectacle-et-suspense-garantis-dans-le-groupe-c

CAN 2019 : Spectacle et suspense garantis dans le Groupe C !

afriquesports logo

Birane Bassoum

Ça y est les dès sont jetés ! Les vingt-quatre nations qualifiées pour la prestigieuse compétition savent ce qui les attend juin prochain au pays des pharaons. Le tirage au sort de l’édition a livré son verdit au terme d’une longue cérémonie dans le décor idyllique des pyramides de Caire. Si le sort a épargné certaines équipes, les phases de poules risquent d’être âprement disputées dans certains groupes où se retrouvent quelques favoris de la compétition. Spectacles et suspense garantis avec de belles affiches dès le premier tour notamment dans les groupes C et D.

Il faut dire que les têtes de chapeau avaient toutes les chances pour tomber sur des tirages cléments. Même si à ce stade de la compétition toutes les nations se valent quelque peu, seule la vérité du terrain comptera. On pense notamment à ce fameux groupe C qui regroupe le Sénégal, l’Algérie, le Kenya et la Tanzanie.

On ne va pas se le cacher le Sénégal et l’Algérie sortent du lot. En terme de qualité et de profondeur de banc, les deux équipes font incontestablement partie des mieux lotis sur le continent. Amenés par leur attaquant vedette en la personne de Sadio Mané, les lions sont logiquement cités parmi les favoris de cette édition.

Depuis la fameuse finale de 2002 perdue face au Cameroun, la sélection sénégalaise n’arrive pas à retrouver les dernières marches de la CAN. Malgré son taux de participation élevé, les lions n’ont jamais réussi à mettre la main sur le trophée suprême. Cette nouvelle génération est sans doute la plus riche que le pays ait connu. L’attaquant de Liverpool et sa bande ont à cœur de corriger une anomalie qui dure depuis longtemps. Le duel entre les lions et les Fennecs sera sans doute un des chocs les plus attendus de cette édition. Portés par ses brillants attaquants – on pense à Mahrez, Ziyech etc, les Fennecs ont retrouvé de l’allant sous la houlette de leur nouvel sélectionneur Belmadi. Ce choc promet grandement d’autant que les rencontres entre les deux formations ont toujours livré des duels de haute facture. Comment la défense des lions réagira face à une des attaques les plus tonitruantes du continent ? Sadio Mané sera-t’il au mieux de sa forme et plus important aura-t’il un rôle plus prépondérant – et sans doute se rapprocher un peu plus de ce Ballon d’Or dont il rêve ? Autant de questions qui resteront en suspens d’ici juin. En tout cas, ça promet !

On ne va pas se le cacher le Sénégal et l’Algérie sortent du lot. En terme de qualité et de profondeur de banc, les deux équipes font incontestablement partie des mieux lotis sur le continent. Amenés par leur attaquant vedette en la personne de Sadio Mané, les lions sont logiquement cités parmi les favoris de cette édition. Depuis la fameuse finale de 2002 perdue face au Cameroun, la sélection sénégalaise n’arrive pas à retrouver les dernières marches de la CAN. Malgré son taux de participation élevé, les lions n’ont jamais réussi à mettre la main sur le trophée suprême. Cette nouvelle génération est sans doute la plus riche que le pays ait connu. L’attaquant de Liverpool et sa bande ont à cœur de corriger une anomalie qui dure depuis longtemps. Le duel entre les lions et les Fennecs sera sans doute un des chocs les plus attendus de cette édition. Portés par ses brillants attaquants – on pense à Mahrez, Ziyech etc, les Fennecs ont retrouvé de l’allant sous la houlette de leur nouvel sélectionneur Belmadi. Ce choc promet grandement d’autant que les rencontres entre les deux formations ont toujours livré des duels de haute facture. Comment la défense des lions réagira face à une des attaques les plus tonitruantes du continent ? Sadio Mané sera-t’il au mieux de sa forme et plus important aura-t’il un rôle plus prépondérant – et sans doute se rapprocher un peu plus de ce Ballon d’Or dont il rêve ? Autant de questions qui resteront en suspens d’ici juin. En tout cas, ça promet !

Logiquement, les deux formations devraient se qualifier sans grande difficulté. Dans quel ordre ? Ça reste à voir. En revanche, si le Sénégal veut se donner les moyens de son ambition, ça passera par une performance de haute volée dans ce groupe.

De l’autre côté, il y a également le Kenya et la Tanzanie qui n’ont pas été gâtés par le tirage. En même temps, il fallait s’y attendre un peu au vu du protocole de ce tirage. Les deux nations auront de belles cartes à jouer et peut-être rendre la tâche difficile aux deux mastodontes que sont le Sénégal et l’Algérie.

Algerie
FEATURED
Kenya
Sénégal
Tanzanie