Ce qu’a fait Charles Kaboré pour devenir le footballeur burkinabé le plus riche

Voilà de nombreuses années maintenant, que Charles Kaboré est un joueur cadre de la sélection nationale du Burkina Faso, dont il est le capitaine emblématique depuis 2013. Charles Kaboré a tout connu avec les étalons du Burkina Faso, il a participé aux plus belles heures de l’histoire du football burkinabé, en terminant vice champion d’Afrique en 2013 et troisième de la CAN 2017. Milieu de terrain très solide et endurant, Kaboré est le parfait relais de l’entraîneur sur le terrain, un vrai travailleur de l’ombre.

Le natif de Bobo Dioulasso fut aussi l’un des tout premiers footballeurs burkinabé à signer dans un club de premier plan en Europe, en l’occurrence l’Olympique de Marseille en 2007. Le capitaine des étalons va passer 6 ans à Marseille, jouant près de 193 matchs, il s’installera au fil des années comme un élément important de l’entre jeu marseillais. En 2013, il décide de rejoindre le championnat russe et le club de Kouban Krasnodar où un véritable pont d’or l’attend. Son contrat en Russie va lui procurer de nombreux avantages ce qui va le propulser en tête des plus grosses fortunes au sein de l’Equipe nationale du Burkina Faso. Son compte en banque va littéralement exploser lorsqu’il va signer avec l’autre club de Krasnodar, le FK Krasnodar en 2015.

Lire aussi
Après avoir fait monter son club en Chine, Yaya Touré vers un nouveau défi

Grâce à son nouveau contrat, il touchera environ 349 489 euros par mois soit 229 250 000 FCFA. Chez les étalons, il n’y a que Bertrand Traoré qui émarge à de tels émoluments. En plus du salaire, Charles Kaboré bénéficie d’autres avantages qui le permettent d’entrevoir l’avenir sereinement (contrats publicitaires, primes de match, bonus octroyés par les dirigeants). L’ancien marseillais est l’un des joueurs les plus chouchoutés du FK Krasnodar. La trentaine bien sonnée, Charles Kaboré a conscience qu’il se dirige doucement vers la fin de sa carrière.

Pour s’assurer une vie tranquille après le foot, Charles Kaboré a investi dans de nombreux secteurs d’activité, qui lui ont permis de devenir le joueur burkinabé le plus riche. En effet, l’ancien joueur de Marseille a investi dans des domaines tels que l’immobilier: Il possède de nombreuses villas en France, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire. L’ensemble de son patrimoine immobilier est estimé à plus de 1 524 490 euros soit 1 milliard de FCFA. Il a aussi mis sur pied sa propre société de gestion immobilière qui lui permet d’engrager des revenus substantiels.

Lire aussi
Rohr révèle les joueurs des Super Eagles qui ne joueront pas contre le Bénin

Charles Kaboré est également présent dans le domaine de l’élevage, au Burkina, il possède une vaste ferme où l’on retrouve de nombreuses espèces animales ( Bovins, Caprins, Volailles, Poissons….). Il y a un autre domaine où le capitaine des étalons cherche à investir, il s’agit de l’industrie minière. Le secteur de l’or est actuellement en plein boom au Burkina Faso et Kaboré serait bien inspiré d’y investir. Sérieux et appliqué sur le terrain, Charles Kaboré possède également un remarquable flair quand il s’agit de business, raison pour laquelle il est le footballeur burkinabé le plus fortuné actuellement.

L'avenir de Sadio Mané à Liverpool menacé ? Jurgen Klopp cible un nouveau joueur I Revue de Presse ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *