Eboué : «Je trompais mes enfants et je leur mentais »

Emmanuel Eboué, ancien défenseur d’Arsenal, reconnaît que le déclin de sa carrière l’a contraint à mentir à ses enfants. Dans une interview accordée à Mirror en janvier 2018, Eboue a dévoilé l’histoire de sa richesse.

Le joueur de 36 ans a admis qu’il avait pensé au suicide en raison de ses problèmes financiers. Eboue a quitté Arsenal en 2011 pour Galatasaray mais a scellé son retour au football anglais avec Sunderland cinq ans plus tard. Mais il a été libéré par les Black Cats un mois plus tard sans avoir joué un seul match après s’être vu infliger une interdiction d’un an pour ne pas avoir payé un ancien agent. Telle était sa honte, Eboué admet avoir été forcé de mentir à ses enfants à propos de ce qu’il faisait avec son temps.

Lire aussi
L'Algérien Rachid Ghezzal en passe de quitter Leicester, direction la Grèce

« La FA m’a suspendu de toute activité. Je n’avais pas le droit de m’entraîner avec un club pendant un an. Je m’entraînais seul et j’avais honte, a-t-il déclaré à RMC Sport. Je m’entraînais le matin, mais il y avait des gens qui s’entraînaient à ce moment-là et ils sont venus prendre une photo. Je devais ensuite m’entraîner la nuit, il n’y avait pas de lumière, mais je ne pouvais pas rester à la maison. Quand j’ai vu mes enfants, ils m’ont demandé quand je rentrais sur le terrain, alors quand je suis sorti le matin, j’ai fait semblant d’aller au travail. Je restais dehors et rentrais chez moi alors que mes enfants étaient déjà au lit, je ne voulais pas qu’ils me demandent pourquoi ils ne m’avaient pas vu jouer. »

Lire aussi
Afrique - Qualifications au Mondial 2022 : Les premiers qualifiés sont connus (tous les résultats)

Eboue admet qu’il est toujours obligé de prendre des antidépresseurs alors qu’il poursuit son combat.

 

 

Abonnez-vous à notre chaine Youtube ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link