El Hadji Diouf dévoile ce qu’il faut faire pour qu’un Africain remporte le Ballon d’or

Que faut-il faire pour espérer qu’un Africain remporte le Ballon d’or ? Après la grosse saison de Sadio Mané, qui ne l’a pas empêché d’être seulement 4e au Ballon d’or, El Hadji Diouf tente de répondre à cette question. Pour la légende du football sénégalais, il n’y pas de racisme dans le football européen en général, mais du favoritisme. Ainsi, pour remporter le Ballon d’or, Sadio doit faire mieux que la saison dernière et espérer un coup de pouce des médias africains, qui, dit-il, ne vendent pas mieux que ceux européens ou asiatiques.

« Le vainqueur de 2019 est déjà en train de jouer pour l’année prochaine. Sadio doit faire la même chose pour être le meilleur joueur de Liverpool, du championnat anglais et pourquoi pas européen, pour gagner le Ballon d’Or. Ce trophée, c’est un tout : non seulement les médias européens et asiatiques vendent mieux que nos médias, mais il y a du favoritisme, pas du racisme, dans le football européen. Donc, aux Africains maintenant de savoir vendre leurs stars », indique t-il lors d’un entretien avec le média Igfm.

Cependant, même s’il ne crache pas sur le succès de Messi, Diouf n’est pas d’accord, comme plusieurs Africains, sur la place de son compatriote de Liverpool. « Sadio Mané quatrième au classement, ce n’est pas normal. Il méritait au moins d’être sur le podium : deuxième ou troisième. Je suis fier de lui, le Sénégal, l’Afrique et les amoureux du football sont fiers de lui. C’est un garçon intelligent, il sait que Messi est extraordinaire. Il a montré son talent individuellement pour être là où sont Messi, Ronaldo et Van Dijk. Ce que je dis à mon jeune frère, c’est de continuer à bosser pour se rapprocher », conseille t’il.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *