Samuel Eto’o : « Je suis le meilleur en Afrique, les autres le savent et doivent l’accepter »

« The end. Vers un nouveau défi… Merci à vous tous, big love. Adrénaline », c’est par ce message que la légende camerounaise, Samuel Eto’o, a officiellement annoncé sa retraite. Après 24 ans au plus haut niveau et désormais âgé de 38 ans, l’ancien du FC Barcelone quitte les terrains de football avec les honneurs. Mais sa retraite a relancé un vieux débat : la question de savoir s’il est le meilleur joueur de l’histoire du continent africain.

Passé par les plus grandes écuries d’Europe, Eto’o aura marqué les esprits. Auteur de 370 buts en club et de 56 buts en sélections (record), le Camerounais y ajoute un palmarès long comme un bars. 3 Ligues des champions, 2 Liga, 2 Coupes du Roi, 2 Coupes d’Italie, un JO avec le Cameroun, 2 CAN et 4 Ballons d’or africain. Avec un tel tableau de chasse, l’ancien joueur se donne le droit de boire à la même coupe que les meilleurs au monde. D’ailleurs, ces arguments plus que convaincants permettent à Eto’o de revendiquer le titre de meilleur joueur de l’histoire en Afrique.

Lire aussi
Le Barça ne ferme la porte à une nouvelle offensive pour Neymar

Samuel Eto’o : « On doit me donner ma place. Je suis le meilleur en Afrique. J’ai gagné ce droit dans les stades, c’est un fait. Les autres le savent et doivent l’accepter »

En effet, tout juste après avoir annoncé sa retraite, le Camerounais a mis fin au débat du meilleur joueur de l’histoire du continent noir. « Je sais que quelqu’un d’autre viendra et fera mieux que moi. Je sais que je ne suis pas éternel. Mais je sais aussi que je suis un joueur unique. On doit me donner ma place. Je suis le meilleur en Afrique. J’ai gagné ce droit dans les stades, c’est un fait. Les autres le savent et doivent l’accepter », lance-t-il au cours d’un long entretien avec RFI.

Lire aussi
Diouf : « Messi est meilleur que Pelé, Maradona et moi-même »

Seul hic dans son immense et belle carrière, le joueur n’a jamais remporté le Ballon d’Or Mondial (5e en 2009). Une prouesse qu’un seul Africain a réussi à réaliser : George Weah.

Abonnez-vous à notre chaine Youtube ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link