L’Algérie ou la France pour Aouar et Cie : les fortes déclarations de Djamel Belmadi

C’est une question très récurrente lorsqu’un joueur est sélectionnable par un pays africain et un autre européenne. C’est le cas de plusieurs joueurs bi-nationaux, qui attendent d’être appelés par les élections européennes avant de venir en Afrique. C’est le cas de Kevin Malcuit, qui a refusé hier la sélection du Maroc en attendant d’avoir une chance avec la France.

A l’instar de Malcuit, d’autres joueurs sont susceptibles de jouer en Afrique, mais n’ont toujours pas fait ce choix. C’est le cas de plusieurs joueurs d’origines algériennes, comme du milieu de terrain de Lyon, Housseim Aouar. En conférence de presse avant la rencontre entre l’Algérie et la Colombie, le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, a évoqué la situation des bi-nationaux.

Lire aussi
Rabah Madjer, meilleur technicien de l'histoire du continent ? (vidéo)

« On nous parle d’Aouar, Ait Nouri, Larouci, Adli. Houssem Aouar est en équipe de France, il est difficilement sélectionnable pour l’Algérie. Je ne dis pas que c’est impossible mais Aouar, Adli et Ait-Nouri sont en équipe de France. Ils savent très bien qu’on est intéressés par eux. C’est à eux maintenant de donner un signe s’ils sont intéressés par l’équipe nationale ou pas », dit-il.

Lire aussi
Match Amical : Voici tous les résultats de la journée de mardi

Concernant Larouci, le sélectionneur des champion d’Afrique demande du respect. « Larouci joue en équipe réserve de Liverpool ! Avec tout le respect que j’ai pour lui et en espérant qu’un jour il devienne un grand joueur, un peu de respect pour notre sélection ! », assure Belmadi.

Les 10 footballeurs africains les plus riches de tous les temps ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *