fbpx

Le Burkina nomme Kamou Malo à la tête des Étalons

La Fédération Burkinabè n’a pas renouvelé le contrat de Paulo Duarte et vient de nommer un sélectionneur.

La FBF vient nommer un technicien local à ce poste après le départ du Portugais. L’instance a officialisé l’arrivée de Kamou Malo pour conduire les Etalons à la CAN 2021. Ce dernier était au poste à l’Union sportive des forces armées (USFA) du Burkina Faso. Cette saison, il a terminé troisième du championnat national de football de première division.

«Le 1er Juillet 2019, la Fédération Burkinabè de Football (FBF) annonçait le non renouvellement du contrat du sélectionneur national des Etalons, Paulo Duarte, contrat qui arrive à échéance ce 31 juillet 2019. Par la même occasion, elle promettait qu’elle s’emploierait à désigner un nouvel entraîneur dans les meilleurs délais. Après analyse de la situation, le Comité exécutif de la FBF a pris la décision de faire confiance à l’expertise nationale pour conduire la sélection nationale à laquelle de nouveaux défis se présentent. Ainsi, le choix a été porté sur l’actuel entraineur de l’Union Sportive des Forces Armées (USFA), Kamou Malo. La faîtière du football national présente toutes ses félicitations, ses encouragements et ses vœux de bonne réussite au nouveau sélectionneur national qui sera officiellement présenté le vendredi 26 juillet 2019.», déclare la FBF.

Lire aussi
Le Real Madrid tout proche de s'offrir la pépite que toute l'Europe s'arrache

Qui est Kamou Malo, nouveau sélectionneur du Burkina Faso ?

Kamou Malo a été un ancien international burkinabè entre 1985 et 1991. Âgé de 56 ans, il a débuté sa carrière  à l’Union sportive d’Ouagadougou (USO). Mais c’est avec l’Etoile Filante d’Ouagadougou (EFO) et le BPS qu’il s’est révélé au public sportif burkinabè.

Kamou Malo

Désormais entraîneur de football, Malo a impressionné. Il a remporté le titre de champion du Burkina avec le Real Club du Kadiogo (RCK) en 2016 et 2017 . Ensuite, il s’offre  la Coupe du Faso en 2012 et 2016. Mieux, il a réussi  a fait monter le RCK en première division burkinabè en 2011. Il avait réussi cette prouesse avec le Bouloum Poukou Sport (BPS) de Koudougou. Sa mission sera de reconstruire les Étalons et se qualifier pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021 puisque le Burkina Faso avait manqué l’édition 2019.

 

 

 

 

Liverpool a déjà un nom pour remplacer Mané pisté par le Real, un départ au Barça | Journal Mercato ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *