Le roi Pelé, un joueur hors-pairs qui a arrêté une sanglante guerre en Afrique

Ils font partie des rares joueurs à atteindre ce niveau d’influence. Le roi Pelé fait partie des premiers ou est le premier joueur à avoir cette popularité ; mettre fin à une guerre seulement avec sa présence. L’ex international brésilien l’avait fait en 1969 en Afrique.

La guerre du Biafra, un fait malheureux qui s’est produit en 1967. Un conflit entre le Nigéria et l’Etat Sécessionniste de Biafra. Ce dernier était contre la suprématie des populations Haoussa-peul du Nord sur les Igbo. Alors, il demande une certaine indépendance vis-à-vis du gouvernement central. Ce qui a fait plus de 2 millions de morts et 4,5 millions de déplacés. Une seule personne a mis fin à cette guerre ; c’est le roi Pelé.

Le 26 janvier 1969, Santos de Pelé est arrivé au Nigéria pour jouer face aux Super Eagles. Ce match a tout éclipsé. Les deux parties en guerre ont déposé les armes pendant deux jours. Pelé et son équipe ont fait le show avec à l’arrivée un score de deux buts partout.

« Le fait d’arrêter une guerre était un point de plus en notre faveur pour montrer notre suprématie. Nous aurions pu facilement nous retourner et dire : ‘La guerre est tout autour de nous – pourquoi entrerions-nous dans ce pétrin ?’ Mais nous ne l’avons pas fait. Nous voulions le faire et nous avons dit : « Nous ne sommes pas obligés de jouer, mais nous le voulons et nous allons le faire », a déclaré , Lima à la Gazeta Esportiva.

Pelé a réussi là où les diplomates ont échoué. Ces derniers ont tenté en vain de mettre fin à cette guerre pendant plus de deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *