Majeed Waris : « Au Ghana, le choix des joueurs n’est pas basé sur le mérite mais la politique »

L’attaquant Abdul Majeed Waris dit qu’il a perdu «  un peu d’intérêt  » pour les Black Stars, insistant sur le fait que la sélection des joueurs est purement basée sur la politique. Selon l’attaquant strasbourgeois, les joueurs ne sont pas convoqués en sélection sur la base du mérite et il pense que cela a affecté la performance de l’équipe lors de différentes compétitions. Il a peu digéré d’voir été écarté de la liste des joueurs devant prendre part à la dernière coupe du monde en Russie.
Malgré sa fierté de représenter le pays par le passé, le joueur de 28 ans a eu beaucoup de peines d’avoir raté la Coupe d’Afrique des Nations l’été dernier en Egypte. « Pour moi, je pense qu’il est toujours bon de jouer pour son pays. Vous devez vous sentir privilégié car c’est un honneur et une grande chance. », a-t-il déclaré à Get French Football News, avant de poursuivre.
« J’ai porté les couleurs du Ghana à plusieurs reprises. A chaque fois que je montais sur le terrain, j’étais heureux et fier. Mais en prenant de l’âge et de l’expérience, j’ai fini par remarquer qu’il y a beaucoup de magouilles autour de la sélection. Surtout à l’approche des compétitions internationales », a-t-il ajouté en précisant que « cela affecte le pays tout entier ». La dernière fois que Majeed Waris a participé à une compétition avec les Black Stars remontent en 2014, à la faveur du mondial organisé par le Brésil.

Le geste qui prouve encore que Zidane aime l’Algérie…Jour de vérité pour Man City | Matinale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *