Maroc : Pour Vahid Halilhodzic, ce sont trois objectifs à atteindre

Après le fiasco de la Coupe d’Afrique des Nations, le Maroc s’est finalement retrouvé un nouvel entraîneur.  Après son départ de Nantes, confirmé le samedi 3 août passé, Vahid Halilhodzic s’est engagé avec les « Lions de l’Atlas ». Il lui a été assigné trois objectifs.

Vahid Halilhodzic, un retour au Maroc

Le technicien bosnien s’est entretenu avec les dirigeants marocains avant sa démission du club français. Il a été ainsi trouvé les bases de la nouvelle collaboration entre lui et la sélection marocaine.

Vahid Halilhodzic n’est pas novice en Afrique. Il a été notamment entraîneur de Raja Casablanca au Maroc, puis sélectionneur de la Côte d’Ivoire et de l’Algérie. Sa décision de revenir au Maroc a été bien pensée. Les discussions pour son retour ont débuté depuis le courant du mois de juillet. La Coupe d’Afrique des Nations se terminait alors brutalement pour le Maroc, éliminé par le Bénin.

Trois objectifs majeurs pour Vahid

Fouzi Lekjaa qui est le président de la fédération marocaine de football, s’est exprimé sur les objectifs assignés au nouveau sélectionneur. Ils sont de l’ordre de trois. D’abord, il faut que Vahid Halilhodzic atteigne au minimum le dernier carré de la CAN 2021.

Ensuite, il devra qualifier le Maroc pour la Coupe du Monde 2022 et ainsi remporter la CAN 2023. En cas d’échecface à ces trois objectifs, il sera limogé avec un préavis de trois mois. Au sortir d’une CAN 2019 totalement manquée, le football marocain se cherche ainsi un nouveau souffle.

Lire aussi
L'Onze de rêve de Yaya Touré met en colère les internautes

 

Vahid Halilhodzic maîtrise le terrain

Entraîneur, Vahid Halilhodzic dirige tout d’abord le FK Velež Mostar, son club formateur. Après un passage à l’AS Beauvais, il rejoint le Raja de Casablanca. Le club marocain remporte la Coupe d’Afrique des clubs champions en 1997 et le titre de champion du Maroc en 1998.

De retour en France, il entraîne le Lille OSC, le Stade rennais et le Paris SG, qui s’impose en finale de la Coupe de France en 2004. Halilhodžić est recruté par Trabzonspor, puis Ittihad Djeddah, avant d’être nommé sélectionneur de la Côte d’Ivoire. Il va la qualifier pour la Coupe du monde 2010.

En attendant l’annonce officielle de la Fédération Marocaine (FRMF) ce jeudi, les deux parties sont tombées d’accord pour collaborer. Après une rencontre ce mercredi à Rabat entre Fouzi Lekjaa et Vahid Halilhodžić, ce dernier a accepté diriger des Lions de l’Atlas.

 

Abonnez-vous à notre chaine Youtube ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Contenu protégé