fbpx

Mercato, l’Afrique a empoché 80 millions de dollars en 2019

La FIFA a dévoilé jeudi dernier son Rapport TMS (Transfer Matching System) 2019. L’instance faîtière du football mondial a rendu public les sommes obtenues les nations africaines, lors des différents marchés de transfert de la saison 2018-2019

Selon ledit rapport, les clubs de football du monde entier ont dépensé un montant record de 7,35 milliards de dollars sur les transferts dans le football masculin en 2019. Ce montant faramineux représente une hausse de 5,8% par rapport à 2018. Les clubs anglais viennent en tête des statistiques, avec un peu plus de 1,5 milliard de dollars.

Sur le continent, l’Égypte est le pays ayant empoché le plus gros revenu avec plus de 17 millions de Dollars. Au sud du Sahara, on retrouve le surprenant Mali, qui peut se targuer de ses onze millions de dollars américain engrangés. La Tunisie encaisse 9.7 M $. La RDC avec ses 1.2 million se classe 13e juste derrière le Nigeria, 2M $, et en ex aequo avec la Zambie. L’Afrique a pris seulement 80.3 M $ des 7 milliards du total des mercato de 2019 a révélé le Global Transfer Market Reports de la FIFA.

Lire aussi
Mercato : Le FC Barcelone n'a jamais été aussi proche de Lautaro Martinez

Le type de transfert le plus courant était celui des joueurs hors contrat, qui représentait 64,3% des coups, une statistique notable étant donné la tendance des joueurs à changer de club pour rien lorsque leurs offres sont épuisées.

Riyad Mahrez, destin hors-norme du « meilleur joueur algérien de l’histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *