Mondial 2010 : Un ancien gardien du Ghana fait de graves révélations sur Sulley Muntari

La Coupe du Monde 2010 a été très mouvementée pour le Ghana. Au début de préparatifs jusqu’à la compétition proprement dite, tout n’a pas été rose.

Sulley Muntari était à un pas de ne pas disputer cette compétition. Il n’était pas loin d’être exclu du groupe par le sélectionneur de l’époque Milovan Rajevac. La révélation a été faite par Richard Kingson, ancien portier des Black Stars. Sur la chaine Max TV, il a fait du gros déballage.

« Nous avons fait match nul 1-1 avec l’Australie et Sulley Muntari n’était pas content du score. Après le match, Sulley était sur le banc il n’était pas content du résultat et parlait dans le vestiaire, il parlait en twi et en Italia et il ne comprenait pas pourquoi nous devrions faire ce résultat face à cette équipe australienne », a déclaré Kingson à Max TV.

« Donc, quand nous sommes retournés à l’hôtel, l’entraîneur (Milovan Rajevac) a dit qu’il voulait que Sulley sorte de son camp parce qu’il l’avait insulté. J’ai donc décidé de demander à mes coéquipiers qui parlaient la langue italienne, donc à la fin de la journée, l’entraîneur a dit qu’il voulait que Sulley sorte du camp. Je ne sais pas s’il (Milovan Rajevac) comprenait l’Italie, alors il a dit que Sulley devait partir et nous avons dit non, il devrait laisser Sulley rester, il peut décider de ne pas le jouer mais ne devrait pas le renvoyer du camp », a-t-il conclu.

Cet évènement a eu des répercussions sur le tournoi de Sulley Muntari. Il n’a débuté qu’un seul match à la Coupe du Monde. C’est le fameux quart de finale face à l’Uruguay.  Une rencontre dans laquelle, il a ouvert le score.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *