Tunisie : Vainqueur de la CAN 2004, Radhi Jaïdi pour succéder à Giresse

Giresse parti, la Fédération Tunisienne de Football (FTF)  travaille activement à sa succession. Un ancien international ales faveurs des officiels. Il s’agit de Radhi Jaïdi.

Giresse, c’est fini depuis mercredi

La fédération tunisienne a finalement acté sa décision.  Giresse n’est plus l’entraîneur de la sélection A. L’entraîneur français rejoint la longue liste des sélectionneurs demis de leur fonction depuis la fin de la Coupe d’Afrique. C’est la fédération tunisienne qui l’a annoncé à travers un communiqué. Elle indique avoir mis fin à l’amiable au contrat de l’ancien sélectionneur du Sénégal et des Aigles.

Malgré une place dans le dernier carré, les Aigles de Carthage n’ont pas fait bonne impression en Égypte. Depuis, l’avenir de Giresse s’écrivait en pointillés. Son aventure avec la sélection tunisienne n’aura pas duré plus d’un an. Pour rappel, Giresse avait été nommé en remplacement de Faouzi Benzarti en décembre 2018. La fédération aurait d’ailleurs coché quelques noms pour sa succession.

Lire aussi
Ligue 1 : Top 5 des révélations africaines de ce début de saison (photos)

Après Giresse, Radhi Jaïdi fortement pressenti

Il a gagné la CAN 2004 en tant que joueur. Radhi Jaïdi est présentement pressenti pour succéder à Alain Giresse sur le banc des Aigles de Carthage de la Tunisie.

Radhi Jaïdi pourrait prochainement rendre service à son pays. Acteur majeur de la victoire de la Tunisie durant la CAN 2014, il peut retrouver les délices de la sélection nationale. Actuellement à la tête de l’équipe réserve de Southampton, l’entraîneur âgé de 43 ans maintenant est un d’un favori pour diriger la sélection tunisienne.

Lire aussi
Dernière minute : le nouveau sélectionneur du Cameroun est connu (photo)

En effet, la Fédération Tunisienne de Football (FTF) a contact Radhi Jaïdi afin d’éventuellement succéder à Alain Giresse qui a qui son poste ce mercredi. L’information est donnée par la radio Mosaïque FM. Pour certains médias locaux, par ailleurs, un accord entre lui et la Fédération est dores et déjà acté.

Les prochains jours vont nous édifier sur l’avenir du football tunisien. Après une CAN 2019 assez réussie, l’objectif reste de revenir totalement au premier plan.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *