Finalement du huis clos et des mesures drastiques pour Bénin – Lesotho

Le match Bénin – Lesotho de ce samedi va se jouer devant un public assez réduit. Contrairement aux 3000 spectateurs attendus pour cette rencontre, ça ne sera finalement que 200. Une décision prise par le commissaire au match en vue de la situation sanitaire actuelle.

Avec 3 points après deux journées, le Bénin aura la possibilité de revenir à un point du Nigéria, tenu en échec 4-4 hier par la Sierra Leone. Avec la décision du commissaire au match, les Ecureuils n’auront pas le soutien du public dans le stade pour les pousser à la victoire. Afin de se repositionner dans le groupe L des éliminatoires de la CAN 2021.

Voici les nouvelles restrictions pour cette rencontre :

200 personnes exigées par le commissaire au match, l’officier de sécurité et le médecin de la CAF, le Bénin plaide pour 3000 places et espère toujours un avis favorable de la CAF tôt ce samedi.

Points importants de la réunion technique :

– 5 photo-journalistes au maximum à l’intérieur du stade (test PCR négatif exigé).
– 10 cameramen au maximum seront autorisés à travailler (test PCR négatif obligatoire à montrer à l’officier Covid, le docteur Parfait Aivodi).
– Aucune interview n’est autorisée ni avant, ni pendant, ni à la mi-temps, ni après le match.
– La conférence de presse se fera avec les deux sélectionneurs et sera animée par les médias officiers du Bénin et du Lesotho (pas de journaliste en conférence de presse).
– Les ramasseurs de balle doivent être des adultes (test PCR obligatoire et utilisation si possible de gel hydroalcoolique).
– Les sapeurs-pompiers dans le cadre de l’exécution de leur tâche, doit se munir d’un test PCR négatif afin d’avoir accès au stade.
– Le médecin de la CAF, l’officier de sécurité et le commissaire au match imposent un huis clos à 200 personnes ce samedi (la Fédération béninoise de football, par le biais de son secrétaire général Claude Paqui a rappelé le courrier envoyé à la CAF depuis des jours pour l’obtention de 3000 places. Une requête restée sans réponse. Alors le commissaire au match a promis relancer à nouveau la CAF cette nuit du vendredi 13 novembre.
– Interdiction à toute personne étrangère d’avoir accès au vestiaire des joueurs.
– Port de masque obligatoire en tribune, distanciation sociale et respect des gestes barrières.
– Les tests PCR des deux sélections sont négatifs.
– La télévision qui fait le direct à l’obligation de fournir les images du match aux officiels de la CAF aussitôt à la fin du match.
– La presse écrite, en ligne et les radios sont autorisées à couvrir l’événement mais en nombre réduit (tous les journalistes autorisés, resteront uniquement en tribune, port de masque obligatoire).

 

Laisser un commentaire