« Je voulais voir ce que c’était mais… », Zlatan raconte sa mésaventure avec le coronavirus

Advertisements

En septembre dernier, Zlatan Ibrahimovic a manqué plus de deux semaines à cause de son infection au coronavirus. « Infaillible » comme il prétend souvent, Zlatan a voulu connaitre les effets de ce virus qui a terrorisé le monde entier. Mais il le regrettera car après des jours confinés chez lui, la maladie a commencé à le toucher sur le plan mental.

Advertisements

Lors d’un entretien avec le Corriere Della Sera, il a raconté sa mésaventure avec le coronavirus. «Quand cela m’est arrivé au début, j’étais assez calme, presque intrigué. Je voulais voir ce qu’était ce Covid. Il a frappé le monde entier, une grande tragédie, et maintenant il est venu à moi. J’étais chez moi à attendre, à voir ce qui allait se passait. Des maux de tête, pas très forts mais ennuyeux, c’était difficile. J’ai aussi perdu un peu le goût. J’étais là tout le temps, à la maison, énervé, je ne pouvais pas sortir, je ne pouvais pas bien m’entraîner. Rester immobile, c’est terrible. À un moment donné, je parlais à la maison et je donnais des noms aux murs. Cela devient mental. Vous vous regardez et imaginez tous les maux sur vous, même ceux que vous n’avez pas. Vous avez une douleur pour ce que vous ressentez, et pour ce que vous pensez ressentir», raconte-t-il.

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire